© PNR Massif des Buages
Centre de ressources

Chantiers d'insertion

Objectifs : 

Depuis plusieurs années, les communes du territoire du Parc naturel régional du Gâtinais français mettent en place des chantiers réalisés par des personnes en voie de réinsertion. Le Parc s’est engagé à soutenir les initiatives de chantiers d’insertion orientés sur la réhabilitation des milieux naturels.

Il poursuit un double objectif de sensibilisation des participants aux problématiques de protection des milieux naturels et surtout, de participation à leur intégration dans le monde du travail. Les personnes qui participent aux chantiers représentent une frange très fragile de la population, elles sont faiblement qualifiées et hors du marché du travail depuis plusieurs années.

Contexte : 

Les Parcs naturels régionaux sont amenés à intégrer de plus en plus dans leurs actions un volet « développement social ». Par la réalisation de chant de réhabilitation écologique menés par un public exclu, cette action lie étroitement les piliers social et environnemental du développement durable.

Démarches et résultats : 

Démarches : 
 Les chantiers écoles sont organisés sur le territoire du Parc du Gâtinais français, par les associations « Initiatives 77 » et « Etudes et Chantiers Île-de-France », toutes deux expérimentées dans le domaine des chantiers écoles. Elles ont pour charge de trouver les personnes, de les embaucher et de les encadrer sur le terrain.

L’organisation d’un chantier par ces associations se fait en plusieurs étapes, au cours desquelles le Parc a décidé d’apporter son soutien :


  • identification d’un lieu susceptible d’accueillir un chantier et de la commune d’accueil,
  • réalisation d’une étude de faisabilité,
  • montage du partenariat : convention entre l’association et la commune,
  • mise en place de formation théorique (relativement succinte) sur les milieux naturels, leur gestion, l’outillage à utiliser et sur les techniques de recherche d’emploi.
  • travaux pratiques directement sur les espaces à gérer,
  • le financement du Parc passe par l’achat puis la mise à disposition de matériel d’outillage via une convention.

D’un chantier à l’autre le matériel est réutilisé en fonction de son état. Chaque association, via son encadrant technique, prend contact avec le Pôle environnement du Parc du Gâtinais français. Le partenariat entre l’association de réinsertion et le Parc se fait par la signature d’une convention de mise à disposition de l’outillage.

Résultats :


  • Lors du chantier de la commune d’Amponville lancé par Initiatives 77 pour la mise en valeur paysagère d’un verger communal, douze personnes ont participé au chantier et plus de 500 arbres ont été plantés. D’autres communes du sud du département de Seine-et-Marne ont pu également bénéficier de l’intervention des jeunes de ce chantier sur leur propre territoire. Guercheville, avec la remise en état de haies, et Boulancourt, pour la remise en état de haies et de chemins forestiers.
  • Pour le chantier qualifiant de la Base régionale de plein air et de loisirs de Buthiers mené en 2000 et 2001 par Initiative 77, le Parc 77, a mis à disposition du matériel et apporté des conseils techniques notamment pour la réhabilitation de parcelles boisées. Quinze personnes ont participé à ce chantier.

  • Depuis 2002, Etudes et chantiers d’Île-de-France mène un chantier sur la Vallée de la Juone (trois communes sont concernées : Janville-sur-juine, Bouray-sur-Juine et Lardy).

De 2002 à 2005, 43 personnes ont participé à des actions de débroussaillage, bûcheronnage et réhabilitation de chemins afin de faciliter leur réinsertion dans la vie professionnelle. C’est un total de 70 personnes qui ont participé et été formé sur les chantiers depuis 1999.

Atouts et limites : 

Atouts :
Sur le plus important chantier, celui de la Vallée de la Juine, le devenir des 43 bénéficiaires sur les trois années du chantier est globalement positif. 59 % des participants ont pu trouver un contrat de travail ou une formation complémentaire. Ceci met en évidence une certaine efficacité de l’action. Il faut noter la difficulté d’évaluer l’efficience quand le résultat pour les participants au chantiers est d’avoir retrouvé l’estime de soi et la capacité à entreprendre quelque chose.

Limites :
La réussite des chantiers d’insertion nécessite :

  • de travailler en partenariat avec des associations dynamiques ayant l’expérience d’un public difficile,
  • des personnes souhaitant se réinsérer dans la vie active,
  • des communes volontaires.
Date de début : 
1999
Date de fin: 
Samedi 1 Jan 2005
Région : 
Île-de-France
Type d'intervention : 
Aide financière
Parc: 
Gâtinais français
Thème ressource: 

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20