© PNR Massif des Buages
Centre de ressources

Gestion durable des étangs

Objectifs : 

L’objectif était de mettre en place des mesures visant à maintenir une activité piscicole traditionnelle extensive, favorable à la biodiversité.

Contexte : 

Depuis 1998, et la désignation de la Grande Brenne en site Natura 2000 au titre de la directive Habitats/Faune/Flore, le PNR de la Brenne a travaillé à l’émergence de « Contrats étangs », signés avec les propriétaires pour la mise en place de mesures aqua-environnementales. L’objectif de ces contrats était de maintenir une activité piscicole en Brenne tout en préservant le patrimoine naturel des étangs. Malheureusement, la mise en application de ces contrats a été bloquée par manque de moyens financiers nationaux alloués à ces contrats en complément des crédits européens. Par ailleurs, les étangs étant considérés comme des milieux productifs, il n’a pas été possible de financer ces mesures dans le cadre strico-sensus de Natura 2000.

Le Parc, par l’intermédiaire de la DDT 36, a sollicité officiellement le Fond européen pour la Pêche (FEP) ainsi que la région Centre pour le cofinancement. En contrepartie du FEP, la région Centre a accepté de participer financièrement à hauteur de 50% (sur l’enveloppe du Contrat de Parc). Ces mesures ont donc pu être ouvertes en 2010 en Brenne. A la demande du Parc, un groupe de travail, composé de la région Centre, de la DDT 36, de la DREAL, du Syndicat des exploitants d’étangs et du Pôle Nature-Environnement du Parc, a été constitué. Ce groupe a permis de valider le cahier des charges des mesures applicables en Brenne en déclinant le cahier des charges national.

Ce groupe de travail a permis de définir :

  • Qui pouvait souscrire à des engagements aqua-environnementaux,
  • Quels critères d’éligibilité les demandeurs devaient remplir pour bénéficier de ces mesures, au regard des pratiques locales,
  • Quels engagements le bénéficiaire devait respecter pour prétendre à ces mesures,
  • Quels montants d’indemnités et quels plafonnements pour chaque engagement.
Démarches et résultats : 

L’objectif des mesures aqua-environnementales est d’inciter à la mise en place de pratiques d’une production aquacole contribuant à l’amélioration de l’environnement et à la préservation de la nature par un pisciculteur volontaire, en contrepartie d’indemnités.

Les contrats étangs sont signés pour une durée de 5 ans. Ils sont construits de manière semblable aux mesures agro-environnementales, c’est-à-dire qu’il s’agit de combinaisons d’un ensemble de mesures obligatoires et optionnelles que le pisciculteur s’engage à respecter. Parmi les obligations le signataire est tenu de réaliser un « mini-plan de gestion » comprenant un diagnostic piscicole et environnemental de son/ses site(s), ainsi que des recommandations de gestion pour la conservation des habitats naturels et la description des travaux à engager pour améliorer la qualité environnementale de l’étang.

Les mesures optionnelles peuvent concerner la mise en place d’assecs, l’élimination d’espèces non désirables (espèces exotiques envahissantes, rongeurs…) ou des analyses de la qualité de l’eau et des sédiments.

Les contrats sont construits au cas par cas avec les propriétaires ou exploitants. Le montant des aides allouées peut varier de 15 000 à 30 000 € par an, selon les mesures choisies. Le PNR de la Brenne est chargé de l’animation de ce programme aqua-environnemental. Il assiste les signataires et leur apporte conseil pour la signature du contrat et son suivi. Le contrôle financier et technique est réalisé par les services de l’État et de la Région. Résultats/Perspectives : Deux réunions d’information à destination des 140 propriétaires par pisciculteurs du territoire du Parc éligibles à ces mesures ont été organisées :

  • 60 propriétaires se sont déplacés à ces réunions,
  • 19 se sont pré-engagés à l’issue des présentations faites par la DDT et le Parc,
  • 15 ont sollicité officiellement la mesure. Au final, 11 propriétaires ont signé des contrats en 2010.

A noter qu’un contrat peut concerner plusieurs étangs. La mesure n’a pas pu être renouvelée en 2011, faute de crédits nationaux et européens disponibles. Le Parc mise cependant sur la réussite des actions menées dans le cadre des contrats 2010 à 2015 pour mieux défendre le retour de ces mesures aqua-environnementales dans les négociations sur les nouvelles programmations de crédits européens.

Atouts et limites : 

Atouts/ Opportunités :

  • Avoir réussi à concrétiser ces contrats en projet depuis plus de 10 ans.

Difficultés rencontrées/ Limites :

  • Le financement temporaire de la mesure
Date de début : 
2010
Région : 
Centre-Val de Loire
Type d'intervention : 
Participation - gouvernance - concertation
Partenaires : 

Europe, région Centre, Etat, DREAL Centre, DDT Indre, Syndicat des exploitants d’étangs

Coût projet : 

247298

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20