© PNR Massif des Buages
Centre de ressources

La connaissance des milieux au service de la gestion forestière

Objectifs : 
  • Sensibilisation et information des propriétaires basées sur la connaissance des milieux et la promotion de méthodes sylvicoles.
Contexte : 

L’image du territoire du Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims, avec ses 9 000 hectares de vignoble, est largement assimilée au Champagne. C’est en fait occulter les 20 000 hectares de forêts qui constituent le cœur de ce territoire. « Poumon vert » des agglomérations de Reims, Epernay et Châlons-en-Champagne, le Parc naturel régional de la Montagne de Reims constitue un îlot de diversité aux marges de la plaine champenoise, support de nombreuses activités de loisirs pour les 300 000 citadins qui vivent à proximité.

Rien d’étonnant dans ce contexte que la forêt dans les années 1970 aie été au cœur des préoccupations des élus locaux à l’origine de la création du Parc : défrichement et coupes abusives, enrésinements massifs, fréquentation anarchique du massif, dégradation du site emblématique du site des Faux de Verzy… tels ont été les principaux enjeux à l’origine de la mise en place du Parc.
Si les premières actions engagées, en particulier pour lutter contre les défrichements, présentaient un caractère plutôt « défensif », très vite s’est développé un partenariat constructif et efficace avec les acteurs de la forêt :

  • Organisation de la fréquentation par la création de cheminements,
  • Information du grand public sur la fragilité des écosystèmes forestiers,
  • Création en 1981 de la réserve Biologique Domaniale Dirigée des Faux de Verzy, espace co-géré par le Parc et l’ONF avec comme objectif la préservation de la seule population viable de hêtres tortillards (Fagus sylvatica var tortuosa) tout en organisant l’accueil du public, principale cause de dégradation du site.

Avec 14 000 ha de forêts privées, soit près de 60 % de la surface forestière du territoire, il convenait de développer un partenariat actif avec la forêt privée. C’est dans ce sens que s’est naturellement instaurée, dès 1985, une collaboration étroite avec le CRPF Champagne-Ardenne par le biais d’une convention régulièrement renouvelée depuis.
En unissant leurs efforts pour atteindre des objectifs communs, cette convention a permis au Parc et au CRPF de conduire de nombreuses actions de sensibilisation et d’information des propriétaires basées sur la connaissance des milieux et la promotion de méthodes sylvicoles, contribuant ainsi à la gestion durable du massif :

  • Organisation de stages, de réunions d’information,
  • Conseils aux propriétaires (visites-diagnostics gratuites),
  • Réalisation d’études spécifiques (gestion des bois mitraillés…).
Démarches et résultats : 

La politique de recherche et d’inventaire menée sur le territoire a permis au Parc de se doter d’une connaissance approfondie de ses richesses biologiques. Cette connaissance a permis au Parc de s’impliquer dans le zonage ZNIEFF et, en partageant ses connaissances avec les gestionnaires forestiers, de mieux intégrer les données de l’environnement lors de l’élaboration des documents de gestion ou à l’occasion des coupes ou travaux réalisés en forêt. Dans ce contexte de collaboration, le Parc Naturel Régional s’est vu confier la réalisation du catalogue des Stations Forestières de la Montagne de Reims, du Tardenois et du Soissonnais de la Marne.

Véritable bible du forestier, il recense et décrit tous les types stationnels en faisant une large part aux fragilités et qualités biologiques des 50 stations décrites. La publication d’un « guide simplifié pour le choix des essences et des orientations culturales » avec le CRPF a permis d’en assurer la vulgarisation. L’accumulation des connaissances acquises et leur hiérarchisation a permis de justifier l’inscription d’une partie du massif forestier au titre de Natura 2000. Nommé opérateur pour la rédaction du DOCOB, le Parc a mis en place à côté du comité de pilotage, un comité technique. Celui-ci, qui regroupait les acteurs de la forêt (ONF, CRPF, groupement forestier, syndicat des communes forestières ou des propriétaires privés…), a activement collaboré à l’élaboration des mesures à mettre en œuvre par type d’habitat.

Ce travail coopératif répondait au souci du Parc de voir les propriétaires s’approprier et mettre en œuvre les recommandations promues par le Parc et ses partenaires en matière de gestion durable des forêts. Perspectives : A l’heure où le Parc Naturel Régional est engagé dans la révision de sa charte, les enjeux forestiers restent au cœur des préoccupations du territoire. L’engagement du Parc dans la gestion forestière durable se tourne désormais vers la promotion de l’écocertification et le maintien de l’équilibre agro-sylvocynégétique.

Type d'intervention : 
Recherche scientifique
Partenaires : 

CRPF (Centres régionaux de la propriété forestière)

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20