© PNR Massif des Buages
Centre de ressources

Les boutiques de l'Avesnois et les produits locaux

Objectifs : 
  • Soutenir l'économie et l'agriculture sur le territoire grâce à la valorisation locale des productions et savoir-faire culinaires.
  • Assurer aux producteurs locaux des débouchés préférentiels et viables.
  • Organiser un réseau de commerces de proximité labellisé assurant l’accessibilité et la promotion des produits du terroir.
  • Valoriser les points de vente par une image de qualité liée au territoire.
Contexte : 

Le Parc naturel régional de l’Avesnois bénéficie d’un important potentiel de fréquentation touristique dû à la proximité géographique de grandes agglomérations. Dans un contexte permettant d’élargir le champ des débouchés possibles de commercialisation de la production locale, le Parc s'est engagé dans des actions de promotion de ses productions patrimoniales.
En réponse à la menace pesant sur son système bocager, la marque déposée "Produit du Parc naturel régional de l'Avesnois" est développée pour promouvoir les produits qui en sont issus et aider ainsi maintien du bocage. Il fallait cependant trouver en parallèle, une démarche permettant de remédier au manque d'accessibilité et de visibilité des produits du terroir. L'existence d'un bon nombre de points de vente de proximité, a incité le Parc, soutenu par quelques commerçants, à se lancer dans une réflexion sur les circuits de commercialisation avec la marque "les boutiques de l'Avesnois".

Démarches et résultats : 

La marque « les boutiques de l’Avesnois » qualifie et promeut les commerces de proximité assurant la vente de produits issus du territoire du Parc naturel régional. En créant cette marque, l'idée était de conduire une action centrée sur le développement et la qualification des débouchés de produits locaux, et donc de travailler en aval de la filière de production, transformation et commercialisation. La formalisation du concept fut portée par le Parc en concertation avec 4 commerçants et l’appui d’une agence de communication. L'agence de communication est, ensuite, intervenue techniquement pour la réalisation des logos et plaquettes, et permettre au concept de se concrétiser en marque déposée à l'Institut National de Protection Industrielle (INPI).

Cette démarche favorise la création d’un réseau qui permet de démultiplier les chances d’avoir un impact sur le territoire et son agriculture. Elle peut être accordée à tout type de commerce volontaire. À travers des valeurs communes, elle vise aussi à développer les échanges d’expériences entre commerçants et être identifiée et reconnue par les acteurs et les consommateurs. De la concertation à la création de la marque, elle a permis de dresser un cahier des charges commun, matérialisé par une convention de partenariat liant les commerçants et le Parc.

Ce cahier des charges comporte :

  • L'attribution de la marque aux commerces existants depuis au moins 6 mois - le but n'est pas de créer des points de vente supplémentaires mais de s'appuyer sur l'existant -.
  • Une vente obligatoire dans les boutiques d'une gamme d'au moins 15 produits du territoire répartis dans 4 familles au moins parmi les produits laitiers, les boissons, les produits du maraîchage et du verger, les produits de la confiserie et de la pâtisserie, plats cuisinés, les productions artisanales non alimentaires.
  • L'utilisation d'une charte graphique et signalétique commune : panneau extérieur de signalisation, étiquetage des produits...
  • Une implication des commerçants dans la vie du réseau : participation aux réunions, participation à la promotion de la marque et du concept, cotisation financière forfaitaire... Accompagné de l'agence de communication, le Parc poursuit l'animation du comité de pilotage chargé de mettre en place le réseau et de contrôler l’application des termes et valeurs de la convention.

Il met les commerçants en relation avec les producteurs (diffusion d’une liste de producteurs répertoriés) pour faciliter l’approvisionnement des boutiques, en s’appuyant sur l’Association des producteurs fermiers et artisanaux de l’Avesnois. Les boutiques restent néanmoins maîtresses de leurs choix et peuvent développer leur propre réseau d’approvisionnement. Afin de mobiliser les commerçants et d’assurer une communication commune, le Parc met à disposition des commerçants ayant signé la convention :

  • un kit de signalisation et de communication matérialisant ainsi leur appartenance au réseau.
  • un stand lors de manifestations, que chacun doit préparer, l'impliquant ainsi dans sa propre promotion.

Entre 2002 et 2007, le réseau est passé de 4 à 9 boutiques : 4 producteurs fermiers, 1 pâtissier, 1 Eco Musée, 1 magasin associatif, 1 supérette.
Il comprend des boutiques de taille et de structure diverses (de 3 000 à 200 000€) et s'accroît lentement car le Parc choisit d'abord de renforcer les valeurs communes et de s'assurer de leur respect par les candidats. Il se laisse la possibilité d’étendre l’attribution de la marque à des commerces extérieurs au territoire classé pour profiter de l’avantage commercial procuré par les villes portes. Il pourrait ainsi participer au renforcement du lien urbain-rural Le réseau de boutique est néanmoins reconnu et fait référence dans la région. Il n’existe cependant pas d’évaluation chiffrée sur la part de débouchés qu'il représente pour les producteurs.

Atouts et limites : 

L'organisation d'une filière visant à rapprocher les producteurs et les consommateurs et réduire le nombre d'intermédiaires, suppose :

  • une modification du système d'approvisionnement des produits,
  • un changement de comportement tant de la part des producteurs fournisseurs que des commerçants revendeurs.

L'intérêt de la démarche de l'Avesnois repose sur la manière d'intervenir en aval de la filière avec une sécurisation des débouchés de produits locaux par la mobilisation des commerces au sein d'un réseau solide. Si la mise en place d'une marque spécifique avec convention de partenariat contribue largement à cette solidité, cette dernière repose également sur l'engagement sincère des commerces.
Cette intervention ne peut réussir sans s'inscrire en complémentarité avec la création d'un réseau de producteurs prêts à approvisionner directement des commerces de proximité. Le partenariat développé avec l'association de producteurs est donc quelque chose d'essentiel qui gagnerait à être approfondi afin de sécuriser la filière en amont.
Le Parc ne peut toutefois pas aller jusqu'à organiser l'approvisionnement des boutiques, ne pouvant s'immiscer dans leurs choix commerciaux.

Date de début : 
2002
Type d'intervention : 
Promotion

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20