Campagne de recensement du petit patrimoine vernaculaire du Parc

Dates de publication de l'offre : 
Mardi 4 déc 2018 - Dimanche 6 Jan 2019
Type d'emploi : 
Stage
Catégorie de métier : 
Paysage - urbanisme - architecture
Nom de l'organisme : 
Parc naturel régional des Causses du Quercy
Contexte : 

Le Parc a conduit depuis plusieurs années des opérations de réhabilitation ou de mise en valeur de son « petit patrimoine vernaculaire » et édité divers documents sur les techniques de restauration. Pour autant il ne dispose pas d’une connaissance très précise de l’ensemble de ce patrimoine et/ou de ce qui serait à restaurer dans les années futures.
Il souhaite donc disposer d’un inventaire communal (95 communes) ou intercommunal (5 communautés de communes) (via les Pays d’art et d’histoire qui ont parfois pu réaliser ce travail) lui permettant de monter divers programmes de restauration ou valorisation.
Dans cette optique, le Parc se propose de mobiliser les communes ou EPCI locales en engageant une campagne de recensement du petit patrimoine vernaculaire du territoire et en créant un outil numérique et cartographique compilant et spatialisant les informations recueillies. Ce travail constituera la première phase du travail du stagiaire.
Cet outil servira de support au Parc pour mettre en œuvre ultérieurement des programmes ou projets de restauration ou de valorisation de son patrimoine que le stagiaire précisera avec les partenaires du Parc. Parmi ces projets, un est déjà identifié : « La réserve patrimoniale des Causses du Quercy », que le stagiaire aura pour mission d’engager. Ce travail constituera la seconde phase du stage.

Mission : 

Le stage se décompose de la manière suivante :
Premier volet :
- Finaliser la création de la fiche de recensement du petit patrimoine. Cette fiche doit permettre à toute personne, néophyte ou connaisseur, de réaliser un recensement du petit patrimoine communal. Cette fiche devra être validée et reconnue par l’ensemble des acteurs du département afin d’en faire un outil commun.
- Mettre en place un outil numérique (base de données) et cartographique « open source », renseigné par les données existantes au Parc, puis permettant, dans un second temps, aux référents (voir point suivant) d’intégrer leurs travaux de recensement. Les recensements éventuellement déjà réalisés par les EPCI devront également être intégré dans l’outil.
- Mobiliser les communes et intercommunalités du Parc qui ne disposent pas encore d’un inventaire, pour lancer un travail de recensement. Les référents (élus ou habitants) désignés par chaque collectivité seront formés et initiés à la campagne de recensement par le stagiaire. Le stagiaire pourra lui-même participer pour partie aux recensements ou se mobiliser sur des communes sans référent.
A noter que le travail de recensement et de géolocalisation du petit patrimoine a déjà eu lieu sur 22 communes du Parc dans le cadre du plan de paysage de la Communauté de communes du Causse de Labastide-Murat.
Second volet :
- Arrêter les bases d’un programme pluriannuel de restauration (et valorisation) du petit patrimoine recensé sur la base de critères (qualité du patrimoine, priorités thématiques…). Cette programmation sera à établir avec les élus du Parc et en lien avec les services patrimoine des partenaires financiers du Parc : Région, Etat, Département et le CAUE.
- Engager la création de « La réserve patrimoniale des Causses du Quercy ». Il s’agit d’identifier dans différentes communes les « objets bâtis patrimoniaux », propriétés de la collectivité ou à acquérir par celle-ci, uniques ou représentatifs d’une époque ou d’un mode constructif particulier : longère, maison forte, grange, cazelle, maison-rucher… Ces « objets » ne seraient restaurés que dans un cadre technique extrêmement strict, l’idée étant avant tout de conserver - sans projet de réaffectation - des témoins de formes architecturales ou de techniques constructives sans égal, de la même façon que l’on conserve des « objets » naturels dans des « réserves naturelles biologiques ». Le travail (définition des types d’objets, recensement, conditions de restauration, conditions de visite…) sera conduit en collaboration avec un expert du Conseil scientifique et de prospective du Parc.

La mission sera co-encadrée par le directeur adjoint et le géomaticien du Parc.
CSP : Gilles Séraphin / Jacques Freytet

Profil : 

Formation :
- Bac +5 dans les domaines du patrimoine et de l’architecture

Compétences requises :
- Intérêt pour le patrimoine vernaculaire (une bonne connaissance en matière de patrimoine et d’histoire de l’art est attendue),
- Intérêt pour les travaux d’inventaires (une connaissance en la matière serait un plus).
- Maîtrise des outils SIG et de cartographie,
- Capacité d’animer des groupes locaux et de travailler avec différents partenaires,

Informations complémentaires : 

Conditions particulières :
- Titulaire du permis B, véhicule particulier conseillé (le poste est situé en milieu rural peu desservi par les transports en commun),
- Véhicule de service à disposition pour les déplacements sur le terrain,

Indemnisation :
- Indemnité de 30% du SMIC / mois + Remboursement des frais de déplacement (barème référence de la fonction publique territoriale).

Coordonnées pour postuler: 

Mme la Présidente du Parc naturel régional des Causses du Quercy
11 rue Traversière - B.P.10 - 46240 Labastide-Murat
Tél. 05 65 24 20 50 / Fax : 05 65 24 20 59
Renseignements :
Jérémie Choukroun – directeur adjoint / François Daval – Chargé de mission technologies
directeuradjoint@parc-causses-du-quercy.org / fdaval@parc-causses-du-quercy.org
05 65 24 20 50

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20
 

randomness