Réalisation de la carte des pressions et opportunités touristiques de la Réserve de biosphère

Dates de publication de l'offre : 
Jeudi 10 Jan 2019 - Lundi 25 fév 2019
Type d'emploi : 
Stage
Catégorie de métier : 
Gestion des espaces naturels
Nom de l'organisme : 
Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale
Contexte : 

Les Réserves de biosphère sont des sites désignés par les gouvernements nationaux et reconnus par l’UNESCO dans le cadre de son programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) pour promouvoir un développement durable basé sur les efforts combinés de la population locale et du monde scientifique.
Ces territoires ont pour propos de concilier conservation de la diversité naturelle et culturelle et développement économique et social. Ils permettent de tester et développer des approches novatrices de développement durable du niveau local au niveau international.
Il existe 651 Réserves de biosphère dans le monde dont 14 en France. La Réserve de biosphère du marais audomarois est située entre les Départements du Nord et du Pas-de-Calais et s’étend sur 22 communes et 22 000 hectares.
Portée par le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale et la Communauté d’Agglomération du Pays de Saint-Omer, elle réunit au sein de son groupe de travail les principales communes, collectivités, départements, région, agence d’urbanisme, acteurs locaux, entre autres.
Considérant aujourd’hui que le développement des activités touristiques est essentiel pour l’économie locale, quels sont les impacts de ces activités et de son développement sur les espaces naturels sensibles – arguments attractifs de la Réserve de biosphère ? Quels outils peut-on développer pour suivre les évolutions de la fréquentation touristique et anticiper ses impacts sur les milieux ?
Ces réflexions permettront de nourrir le travail initié sur la révision du périmètre de la Réserve de biosphère.
Ce sujet entre dans la mise en œuvre du projet BCHT porté par 4 Réserves de biosphères en France et en Angleterre, par Pas-de-Calais Tourisme et l’université d’Exeter. Ce projet est subventionné par le programme INTERREG France-Manche-Angleterre.

Mission : 

L’étudiant accompagnera le coordinateur de la Réserve de biosphère dans la poursuite de mise en œuvre effective des premiers éléments qui constitueront le schéma d’aménagement et de gestion des flux touristiques de la Réserve de biosphère et ses alentours.
Concrètement, il/elle réalisera avec le coordinateur, la synthèse des données de la Réserve de biosphère et de sa future extension. Il travaillera également sur la définition des éléments nécessaires à acquérir et à cartographier pour la réalisation du schéma d’aménagement et d’interprétation.
Les principales phases de travail seront :
- Bibliographie et synthèse des données sur l’extension prévue du périmètre de la Réserve de biosphère
- Relevé des données mensuelles des éco-compteurs installés
- Réalisation d’un atlas cartographique et création de la base de données
- Participation à l’élaboration du schéma d’aménagement et d’interprétation avec les gestionnaires de la Réserve de biosphère.
L’ensemble de ces missions sera réalisé en collaboration étroite avec l’Université d’Exeter.
L’étudiant sera amené à échanger en anglais sur l’avancement de ses travaux avec l’ensemble des partenaires du projet BCHT.
Rendu :
- Un mémoire de synthèse de niveau ingénieur sur le sujet du stage
- Une synthèse de 4 pages de son travail français-anglais
- Un atlas cartographique et sa base de données
- Un référentiel de couches SIG pour le Schéma d’aménagement et d’interprétation (SAI)
L’objectif de ces cartes est de fournir aux gestionnaires de la Réserve de biosphère une meilleure compréhension des flux de visiteurs, une visualisation des potentialités du territoire et une cartographie des pressions exercées par le tourisme sur les sites de la Réserve de biosphère.
Evénements associés :
- Groupes de travail avec les partenaires du projet

Profil : 

Etudiant en master en géographie, aménagement du territoire,
Capacités relationnelles et rédactionnelles,
Très bonne maîtrise des outils de cartographie (SIG),
Très bonne maîtrise de l’anglais.

Informations complémentaires : 

Stage indemnisé de 6 mois de mars à septembre 2019 (dates à préciser selon calendrier universitaire) : gratifications horaires de 3,75€ + frais de déplacements sauf pour les déplacements pour la soutenance de stage + chèques déjeuners + 2 jours de congés par mois
Horaire de travail : 35 heures, de 9h à 17h, du lundi au vendredi.
Lieu du stage : locaux de la maison du Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale, Maison du Marais, Saint-Martin-lez-Tatinghem
Permis B indispensable
Des exemples de rapports et d’articles rédigés seront un plus pris en compte.

Coordonnées pour postuler: 

Candidature à envoyer à l’adresse suivante, à l’attention de Monsieur le Directeur du Syndicat Mixte du Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale : BP 22, 62142 COLEMBERT Pour toute information : Maud KILHOFFER mkilhoffer@parc-opale.fr ou, 03.21.11.69.32

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20