Qu’est-ce qui se trame ?

Lettre d’information nationale sur la Trame verte et bleue

 

 

 

 

 



Newsletter 10
Novembre 2011





Action portée par la Fédération des Parcs naturels régionaux
dans le cadre du Centre de ressources Trame verte et bleue

 

Édito

Forêts publiques et fonctionnalité des continuités écologiques.

Credit photo ONF

Sans compter la Guyane, les forêts publiques couvrent 1,8 millions d'hectares pour les propriétés de l'Etat et 2,8 millions d'hectares pour les collectivités.

Les forêts en tant que telles font l'objet d'une protection au titre du code forestier, et plus particulièrement les forêts publiques, elles sont donc relativement bien protégées vis-à-vis de la pression foncière.

Du fait de l'importance de la biodiversité présente et de la gestion durable multifonctionnelle qui y est conduite, les forêts publiques ont vocation à faire partie de la trame verte et bleue.

Ainsi, un ensemble de statuts de protection ont été créés dans les forêts publiques qui contribuent à la Stratégie de Création des Aires Protégées (SCAP) menée par le MEDDTL, et en particulier les réserves biologiques. Ces espaces qui représentent environ 7% des forêts domaniales et 3% des forêts des collectivités seront des "réservoirs de biodiversité" de la TVB.

Pour autant, les forêts ne peuvent être considérées comme un seul milieu homogène au regard de la fonctionnalité écologique et les forestiers se penchent sur la mise en place de « sous trames » intra forestières. Pour ce faire, l'instruction biodiversité de l'ONF prévoit la mise en place de réseaux d'îlots de vieux bois et d'arbres isolés à conserver pour leur biodiversité (arbres morts ou à cavité).

La journée d'échange TVB et Forêt a été l'occasion de présenter les premières expériences de mise en place d'une trame de vieux bois en forêt. Ces implémentations restent empiriques et les échanges ouvrent des perspectives pour améliorer la mise en place des trames intra forestières.

Il n'en reste pas moins que la connaissance scientifique sur la fonctionnalité écologique de ces milieux reste partielle et que l'expertise des forestiers naturalistes est essentielle à la mise en place d'une trame pertinente.

Un autre domaine à approfondir dans le cadre de la TVB concerne les interfaces entre milieux forestiers et non forestiers, ainsi que les continuités entre massifs forestiers, qu'ils soient publics ou privés.

…tout autant de chantiers à venir !


Eric Meignien
Chef du département développement durable
Direction Environnement et Développement Durable
ONF

Vie du Groupe d'ÉCHANGE national

Créé en 2005, le groupe Trame verte et bleue est un lieu d’échanges entre «experts» et «praticiens» des corridors écologiques et des trames vertes et bleues. Le groupe comprend 40 PNR et des partenaires de plus en plus nombreux (établissements publics, collectivités territoriales, associations, laboratoires de recherche,…),pour un total d’une centaine de membres.

 

Retour sur la journée d'échange du 23 septembre

Trame verte et bleue et forêt

Credit photo FPNRF

Généralement considérés comme des milieux de nature plutôt bien préservés, les massifs forestiers sont souvent assimilés à des « coeurs de nature ».

La forêt joue en effet un rôle important en tant qu'habitat, mais aussi en tant que corridor de dispersion pour de nombreuses espèces. Cependant, la qualité des habitats forestiers et leur capacité à jouer un rôle dans la Trame verte et bleue dépendent de nombreux facteurs (richesse de la mosaïque forestière, choix et composition des essences, densité et structure de la forêt, proportion d'arbres vieux et de bois mort ou aménagement des lisières). De même, une attention est à porter à la qualité des liaisons entre les massifs.

Cette journée a permis de faire un point sur l'état des connaissances et des questionnements autour des continuités forestières et de présenter quelques exemples d'actions à mettre en œuvre pour les maintenir ou les restaurer.

 

Retrouvez les présentations et le compte-rendu de cette journée :

Programme « Trame verte et bleue en milieu forestier »
Persistance et dispersion des espèces forestières au sein et en dehors des forêts
Frédéric ARCHAUX,
[ CEMAGREF de Nogent-sur-Vernisson]
Etude de la connectivité forestière des massifs des Vosges et du Jura pour le lynx
Clémentine ASSMANN [Région Lorraine]
Continuités entre milieux ouverts et milieux forestiers : exemple de la circulation des amphibiens
Sandra LUQUE [CEMAGREF de Grenoble]
Définitions et rappel de l'instruction ONF
Catherine BIACHE et Thomas BOUIX, ONF
Fiche technique « arbres bios » 
Poster îlots de vieux arbres
 
Mise en place d'un réseau d'ilots de sénescence sur le Parc national des Cévennes
Olivier VINET [ONF]

Maintien de réseaux écologiques en milieu intraforestier : restauration d'un réseau de landes et connexion de milieux herbacés ouverts

Jean-Luc HERCENT, Parc naturel régional Oise Pays de France et Armelle PIERROUX, Conservatoire d'espaces naturels de Picardie

Agroforesteries : quels enjeux pour la TVB ? 
Sylvie GUILLERME, Université de Toulouse
Compte-rendu de cette journée

 

Prochain rendez-vous

Suivi et évaluation de la Trame verte et bleue - 8 décembre 2011

La mise en œuvre d'une nouvelle politique publique doit s'accompagner d'un dispositif de suivi et d'évaluation permettant de mesurer l'efficacité de cette politique dans un objectif d'amélioration.

Si la loi prévoit un dispositif de suivi et évaluation à l'échelle régionale, celui-ci reste à définir en termes de contenu, de même que pour le suivi et l'évaluation de démarches et actions engagées à des échelles plus locales.

Cette journée, réalisée en partenariat avec le Cemagref, a pour objet d'échanger atour des réflexions amorcées à l'échelle nationale et des premiers travaux et réflexions engagés à l'échelle des territoires.

 

Du cÔtÉ des territoires…

Pays de la Loire : Fédérations Régionale et Départementales des Chasseurs au service de la Trame verte et bleue


En Pays de la Loire, la démarche d'élaboration du Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE) a été lancée le 16 mai 2011 par le Préfet et le Président du Conseil Régional. C'est dans ce contexte que la DREAL et la Fédération Régionale des Chasseurs des Pays de la Loire ont coordonné un stage de fin d'études sur la mise en évidence des corridors écologiques pour la grande faune (gibier) à l'échelle régionale.

Sur la base d'une capitalisation et d'une valorisation des connaissances des Fédérations Départementales, l'objectif a été de mettre en évidence les réservoirs de biodiversité et les corridors écologiques existants vis-à-vis des cerfs, chevreuils et sangliers.

La réflexion de Vincente CLOS, stagiaire en Master 1 à Angers, a été menée à deux échelles : une analyse régionale d'une part, et un travail à l'échelle intercommunale d'autre part.

BRÈVES

Actualités nationales

Installation du Comité national Trames verte et bleue


Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement et Benoist APPARU, secrétaire d'Etat chargé du Logement ont installé le 18 octobre dernier, le Comité national Trames verte et bleue (CNTVB), présidé par Jérôme BIGNON, député de la Somme appuyé par deux vice-présidents : un représentant de l'Assemblée permanente des Chambres d'Agriculture, Joseph MENARD, et un représentant de France Nature Environnement, Serge URBANO.

Prévu par la loi Grenelle 2, ce comité a pour mission de garantir la cohérence de la mise en place de la Trame verte et bleue sur l'ensemble du territoire. Conçu comme un lieu d'échange, d'information et de consultation, il a notamment pour mission d'être associé à l'élaboration du projet d'orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques et de participer au suivi des schémas régionaux de cohérence écologique (SRCE).

Télécharger le communiqué de presse du Ministère en charge du développement durable


Deuxième réunion du Comité national Trames verte et bleue

La première réunion du 18 octobre a permis de relancer la dynamique issue du Grenelle de l'Environnement autour de la TVB, de présenter aux membres du CNTVB les travaux réalisés au niveau national depuis l'automne 2010, date à laquelle s'était réuni le dernier COMOP TVB, et l'avancement des travaux au niveau régional. Cette réunion a ensuite permis de présenter et d'échanger sur le projet de décret portant notamment adoption du document-cadre "Orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques". A l'issue des échanges lors de la seconde réunion du Comité du 8 novembre,  le projet de décret et le projet de document-cadre, modifiés pour tenir compte des remarques émises par les membres du CNTVB, ont recueilli un avis favorable. Une troisième réunion du Comité devrait être organisée d'ici la fin de l'année afin de définir ses modalités d'organisation et ses priorités d'action pour l'année 2012.

Ouverture du site Internet du Centre de ressources TVB

Le site internet du Centre de ressources Trame verte et bleue a été mis en ligne à l'occasion de l'installation du Comité national. Vous y retrouverez de nombreuses informations sur la Trame verte et bleue (actualités, retours d'expériences, présentations et comptes-rendus des journées d'échanges, ressources bibliographiques, etc.).

Pour y accéder: www.trameverteetbleue.fr

Retour sur la journée d'échanges État-Régions sur la TVB - 22 novembre 2011 à Paris

Le MEDDTL organisait avec l'ARF, le 22 novembre dernier, une journée d'échanges à destination des services déconcentrés de l'État du niveau régional (DREAL, DRIEE, DEAL, délégations de bassin, SGAR, DRAAF) et des élus et services des Conseils Régionaux.

Etaient également conviés à cette journée des représentants des établissements publics de l'État : ONEMA, Agences de l'eau, MNHN et Cemagref.

Cette journée visait à :

  • partager les éléments d'actualités nationales et l'actualité des préparations ou installations des comités régionaux Trame verte et bleue ;
  • échanger sur l'organisation et les modes d'association des acteurs régionaux pour l'élaboration des schémas régionaux de cohérence écologique à partir de témoignages régionaux ;
  • échanger sur le Centre de ressources Trame verte et bleue et sur l'animation nationale sur la Trame verte et bleue réalisée auprès des acteurs régionaux.

Plus d'informations

2 nouveaux appels à projets Trame verte et bleue ont été lancés dans le cadre de la Stratégie nationale pour la biodiversité

Trois des cinq appels à projets opérationnels lancés par le MEDDTL en juillet dernier ont été clôturés le 30 septembre. Pour l'appel à projets « restauration de continuités écologiques sur les infrastructures existantes », 16 dossiers ont été déposés, concernant principalement des routes départementales et répondant généralement à des enjeux liés aux zones humides et aux batraciens. Les résultats de cet appel à projets devraient être annoncés en décembre. Deux nouveaux appels à projets ont été lancés, l'un porte sur les infrastructures agro-écologiques et le second sur la Trame verte et bleue urbaine. Les dossiers sont attendus au plus tard pour le 10 janvier 2012.

Plus d'informations sur le site des appels à projets

Les trophées du Concours Capitale française de la biodiversité 2011

Mercredi 19 octobre 2011, Hélène Mandroux, maire de Montpellier, s'est vue remettre la « libellule d'or », trophée symbole du titre de « Capitale Française de la biodiversité 2011 » décerné à Montpellier. Natureparif et GrDF, ainsi que le WWF, l'Unaf, Plante & Cité, la LPO, Environnement magazine, l'ONF et l'Opie, partenaires du Concours « capitale française de la biodiversité », remettaient aux villes et communautés urbaines lauréates leurs prix et trophées, saluant leur exemplarité en matière d'intégration de la biodiversité dans leur action locale. De nombreuses actions concernent directement la Trame verte et bleue.

Consulter le recueil d'actions des villes et intercommunalités qui ont participé à l'édition 2011 du Concours Capitale française de la biodiversité, ainsi que les présentations faites par les lauréats lors de la cérémonie de remise des prix

En savoir plus

 

Actualités des régions


Ile-de-France

Première réunion du Comité régional trames verte et bleue

La Préfecture de la région d'Île-de-France et le Conseil régional d'Ile-de-France ont réuni pour son installation le premier comité régional trames verte et bleue (CRTVB) le mercredi 5 octobre 2011.

Voir le communiqué de presse


Poitou-
Charentes

Premier séminaire régional sur la Trame verte et bleue

Le 27 septembre dernier, à Ménigoute, a eu lieu le 1er séminaire régional sur la Trame verte et bleue. Avec près de 200 participants très diversifiés (chercheurs, agriculteurs, urbanistes, associations, entreprises, collectivités locales...), ce temps fort organisé par la Région et l'Etat dans le cadre de la définition du Schéma Régional de Cohérence Ecologique a rencontré un succès prometteur qui témoigne de la part des différents acteurs d'une grande détermination à s'investir dans la préservation de l'environnement.

En savoir plus

Franche-
Comté

Synthèses des échanges des différents groupes de travail

Dans le cadre de l'élaboration du Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE), différents groupes de travail se sont tenus de mars à juin 2011, afin d'appréhender des thématiques particulières avec un nombre restreint d'acteurs (valorisation des diagnostics existants sur la TVB, des expertises socio-économiques etc.).

Retrouvez les documents et synthèses issus de ces différents groupes de travail

 

Actualités locales

Sur les traces du hérisson nantais

© www.dolcerama.fr octobre 2011

L'étude menée sur le cheminement du hérisson dans la ville de Nantes entre dans sa seconde phase. Le Centre vétérinaire de la faune sauvage va équiper une vingtaine de hérissons d'émetteurs qui permettront de suivre les déambulations de cet acteur de la biodiversité dans la ville. Un moyen de mettre en évidence les corridors biologiques et écologiques empruntés par la faune sauvage au regard des futurs enjeux d'aménagements urbains à Nantes. Un reportage signé Frédéric Thual.

Des haies et des arbres têtards pour la restauration des corridors biologiques

© La voix du Nord le 09/10/11

Roubaix a accueilli le congrès national des directeurs des jardins et espaces verts

© La voix du Nord le 20/09/11

Pendant deux jours, près de 300 congressistes ont usé les bancs de l'amphithéâtre de l'ENSAIT pour le colloque des directeurs des jardins et espaces verts publics. Ils ont échangé et réfléchi sur la problématique de la trame verte et bleue, corridor écologique qui devrait bientôt faire son apparition au cœur de la cité du textile.

Continuités écologiques : un barrage hydroélectrique abaissé pour diminuer son impact sur la migration des saumons

Le Ministère en charge de l'Ecologie a annoncé récemment l'arasement et le remplacement du barrage hydroélectrique de Poutès (43) sur l'Allier. Cet ouvrage, haut de 18 mètres, constitue depuis sa construction un problème majeur pour la migration des saumons de la Loire, derniers poissons de longue migration d'Europe. En tant que concessionnaire, EDF consacrera 10 millions d'euros pour remplacer ce barrage par un ouvrage de quatre mètres de haut, équipé d'aménagements qui le rendront quasiment transparent pour les poissons migrateurs.

Le nouvel ouvrage permettra de conserver entre 85 % et 95 % de la production hydroélectrique du site, soit la quasi-totalité des revenus générés par l'ouvrage pour les communes locales.

Voir le discours de la Ministre en charge du développement durable et le communiqué de presse

Voir le communiqué de presse des associations et la réaction du WWF : 25 ans d'actions pour un fleuve vivant !

Voir un autre article sur ce sujet : Qu'est ce que l'hydro-électricité durable ? © www.enerzine.com le 12/10/11

La Trame verte et bleue en action dans les espaces agricoles (59)

© www.trajectoiresdd.org le 16/09/2011

ENRx, dans le cadre de sa mission d'assistance technique pour les territoires autour de la TVB, nous emmène en territoire de projets. Première escale, le pays du Calaisis et le PNR des caps et Marais d'Opale !

Paris adopte son Plan biodiversité

© Actu-environnement le 15/11/2011

Le Conseil de Paris a adopté le plan biodiversité de la capitale qui vise, d'ici 2020, à recréer des continuités écologiques intra et extra-muros. Pour financer ce plan, une taxe départementale des espaces naturels sensibles pourrait être créée.

Voir le communiqué de presse de la ville de Paris

Ces animaux sauvages qui débarquent en ville et sèment la pagaille (69)

© Le Progrès.fr le 13/11/2011

 

Actualités internationales

Visite d'une délégation française au Québec

Credit photo Jennifer Amsallem

La coopération franco-québécoise amorcée par une tournée en France en juin s'est poursuivie par la visite de la délégation française (Elodie Salles, Jennifer Amsallem et Sylvie Vanpeene) en septembre. Au programme, des présentations de diverses universités québécoises (universités Mc Gill, de Sherbrooke et Laval), des rencontres avec de nombreux représentants de ministères, des membres d'ONG et des sorties terrain. Ces sorties nous ont permis de rencontrer des particuliers qui s'engagent dans la préservation de corridors écologiques en donnant des servitudes environnementales garantissant la protection du caractère naturel de leur terrain. En effet au Québec les documents d'urbanisme ont peu classé de zones de forêt en zonage non constructible alors qu'une pression d'urbanisation importante (surtout au bord des lacs).

Zoom sur…

Rendez-vous sur les chemins


Les 5 et 6 novembre a eu lieu la seconde édition de Rendez-vous sur les chemins. 97 structures (particuliers, associations ou collectivités) ont organisé 145 activités sur les chemins de France et de Belgique!

800 000 à 1 000 000 de kilomètres, c'est à peu de choses près la longueur des chemins ruraux en France. La Fédération des clubs CPN, en compagnie de la LPO et de l'ASPAS, coordonne depuis 2010 une campagne éducative « Chemins, j'aime la nature sur les bords » qui emmène le grand public à découvrir, reconnaître et agir en faveur de la biodiversité qui s'abrite dans un milieu insolite et méconnu : les bords de chemins !

Présents sur tout le territoire, les chemins s'avèrent être de précieux couloirs de circulation pour la faune et la flore. Grâce à ces corridors écologiques, les animaux et les plantes peuvent se déplacer pour conquérir de nouveaux territoires, se nourrir, se reposer, se reproduire et les plantes peuvent se propager grâce à leur pollen et à leurs graines.

 

A vos agendas !

20-30
oct / nov

SAINT-JUST (35)

Exposition : Regards sur les paysages du Pays de Redon et Vilaine

Exposition photographique réalisée dans le cadre du projet "trame verte et bleue" du Pays de Redon et Vilaine porté par le Centre permanent d'initiatives pour l'environnement Val de Vilaine, avec les photos sélectionnées dans le cadre du concours organisé du 5 mai au 30 septembre.

Informations pratiques : Maison Nature et Mégalithes. Exposition visible du mercredi au dimanche de 14h à 17h30. Entrée libre et gratuite.

26
novembre

ORLEANS

6e Rencontres Botaniques du Centre

Ces rencontres auront pour thème : « Activités humaines et diversité botanique : Continuités écologiques et Enjeux de la Trame Verte et Bleue »

Programme et informations

6
décembre

PARIS

Journée "Nature en ville dans les PLU"

Comment intégrer la nature en ville dans le plan local d'urbanisme ? Dans le cadre de ses Journées Territoires, Etd vous propose le 06 décembre prochain de participer à une journée consacrée à la nature en ville dans le PLU.

Objectifs :

  • Comprendre les finalités, le contenu et les enjeux du PLU au regard de la nature en ville
  • Découvrir comment certaines collectivités ont intégré la nature dans leur document d'urbanisme et comment elles ont pu dépasser ses limites
  • Échanger sur les conditions d'élaboration d'un PLU vertueux en faveur de la nature, à partir du témoignage d'une d'une collectivité

Programme et inscriptions

8-9
décembre

TOURS

Colloque "Territoire et Environnement : des représentations à l'action"

Le Laboratoire Cités, Territoire, Environnement et Société (CITERES, UMR 6173 CNRS -Université François Rabelais de Tours), en partenariat avec l'Université de Strasbourg, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal, organise les 8 et 9 décembre 2011 le colloque Environnement et Territoires : des représentations à l'action. Plusieurs interventions aborderont la question de la TVB notamment lors d'une session intitulée « planification environnementale et paysage ».

Programme et informations

13-14
décembre

PARIS

Colloque Gaié « L'eau : ingénierie d'un continuum »

Le Groupe d'Application de l'Ingénierie des Ecosystèmes (Gaié) organise pour la sixième année le colloque « Ingénierie des écosystèmes – aspects fondamentaux et appliqués » les 13 et 14 décembre 2011 à la Cité internationale universitaire de Paris.

A l'instar des colloques précédents, l'édition 2011 se veut être un lieu d'échanges entre acteurs professionnels de l'ingénierie écologique (chercheurs, gestionnaires, chefs d'entreprise, etc.), acteurs de l'eau et étudiants des masters franciliens d'écologie et de l'environnement.

Programme et informations

24
janvier
2012

PARIS

Séminaire Approches méthodologiques en géomatique pour la cartographie de la Trame verte et bleue

L'objectif de ce premier séminaire du GP "Suivi des milieux" est d'échanger sur la question de la cartographie des habitats et des continuités écologiques pour la mise en place de la Trame verte et bleue (loi Grenelle). Ces journées sont ouvertes aux chercheurs ainsi qu'aux différents gestionnaires et institutionnels impliqués dans l'aménagement du territoire.

Plus d'informations

...
2012

 

Retrouvez l'ensemble des formations TVB programmées pour l'année
à venir 

www.trameverteetbleue.fr/formation

À consulter

Publications

La révision des classements de protection des cours d'eau. Un outil en faveur du bon état écologique et de la biodiversité. Onema, 2011.

Ce nouveau numéro de la collection explique pourquoi réviser les classements des cours d'eau et détaille les points clefs des classements révisés. Aujourd'hui, près de 60 000 ouvrages - barrages, écluses, seuils, moulins - recensés sur les cours d'eau français induisent une fragmentation des écosystèmes aquatiques. Cette fragmentation, qui contribue à l'érosion de la biodiversité notamment des poissons migrateurs, est identifiée dans bon nombre de cas comme un facteur de risque de non atteinte du bon état imposé par la directive cadre européenne sur l'eau (DCE). Afin d'atteindre ces objectifs de bon état écologique, la loi sur l'eau et les milieux aquatiques de 2006 (LEMA) réaffirme la nécessité de restaurer les continuités écologiques en prévoyant la révision des classements.

Une plaquette d'information pour accompagner la mise en œuvre de la TVB à l'échelle du PNR Narbonnaise en Méditerranée

Après des études pour identifier la Trame verte et bleue, le Parc propose d'accompagner les acteurs du territoire dans la phase de mise en œuvre. Pour cela, différents documents sont disponibles et consultables sur le site internet du Parc naturel régional de Narbonnaise en Méditerranée. Une plaquette d'information permet notamment d'en savoir plus sur ce qu'est la Trame verte et bleue et les pistes d'actions possibles à l'échelle du Parc

Lettre d'information n°3 du projet Couloirs de vie - Conseil général de l'Isère

Retrouvez la 3e lettre d'info du projet ! Au programme l'avancée des travaux sur les routes départementales et sur les autoroutes.

 

Étude

Les aides publiques dommageables à la biodiversité. Centre d'analyse stratégique. Rapports et documents. Octobre 2011

Depuis le sommet de la terre à rio de Janeiro en 1992, la réduction de la perte de la biodiversité est un objectif récurrent des instances internationales aussi bien que nationales. en France, cette problématique est entrée dans l'actualité grâces aux lois Grenelle, qui indiquent que les aides publiques seront progressivement revues de façon à s'assurer qu'elles n'incitent pas aux atteintes à l'environnement. Constatant le besoin de développer une vision d'ensemble sur les incitations publiques qui ont une action (qu'elle soit favorable ou défavorable) sur la biodiversité, le Gouvernement a saisi le Centre d'analyse stratégique.

Le Centre d'analyse stratégique a mis en place un groupe d'experts de la biodiversité, d'économistes, de représentants de syndicats, d'entreprises, d'associations environnementales et de l'administration.

Leurs travaux et le rapport "Les aides publiques dommageables à la biodiversité" qui en est issu, ont eu pour but, tout d'abord, de lister les aides publiques nuisibles à la biodiversité, puis, de proposer cinq pistes d'évolution et de réforme afin de réduire, voire d'annuler, l'impact préjudiciable de ces aides.

Une partie est dédiée à la fragmentation des habitats (p173-190)

 

Autre

Le GERPLAN et la Trame Verte

© Communauté de Communes de Cernay et Environs

Du côté de la recherche…

ROGEON G., Girardet X., 2011. Identification des points de conflits entre la faune sauvage et les véhicules : Méthode d'observation des collisions par les agents d'entretien des routes.

Service du patrimoine naturel, Muséum national d'histoire naturelle, Paris, 24 p.

DECOUT S., LUQUE S., Juin 2010. ECOTRAM - Comparaison de méthodes pour l'application de la Trame verte et bleue en Région Rhône-Alpes : Approche intégrée de diagnostic de connectivité appliqué aux amphibiens. Rapport d'étude.

De nombreuses espèces sont vulnérables à la dégradation et la disparition de leurs habitats ainsi qu'à la perte de connectivité entre les habitats restants. Les flux biologiques à travers le paysage sont indispensables à la survie de nombreuses espèces qu'elles soient animales ou végétales. Pour la gestion des paysages et des espèces, il est alors nécessaire de connaître les effets de l'apparition de barrières sur la disponibilité et la qualité des habitats. Ceci est d'autant plus important qu'il faut le plus souvent faire des choix sur les patchs d'habitat à conserver en priorité. Dans ce contexte, les approches basées sur la théorie des graphes s'avèrent être des approches prometteuses pour analyser et évaluer la connectivité d'un paysage fragmenté d'un point de vue structurel et fonctionnel.

CORMIER L., 2011. Les trames vertes : entre discours et matérialités, quelles réalités ?

Thèse de doctorat, Agrocampus Ouest.

En France, depuis la loi de 2009 dite Grenelle 1, les projets d'aménagement de trames vertes se multiplient. Ce phénomène est visible sous de multiples formes à différentes échelles territoriales, du national au local. Nous formulons alors la problématique suivante : les trames vertes : entre discours et matérialité, quelles réalités ? La thèse, mobilisant les concepts de la géographie, s'intéresse à l'articulation : du discours des aménageurs, des politiques mises en place, des formes de gestion existantes, de la matérialité des trames vertes et ses représentations sociales. Tout en s'inscrivant dans une démarche multiscalaire du national au communal, les recherches s'attachent à étudier la notion de trames vertes à l'échelle de l'intercommunalité en espace périurbain, à travers un site de référence : l'agglomération angevine.

BOURGET E. et Le DÛ-BLAYO L. Cartographie des paysages : apport à l'analyse des trames vertes et bleues publié dans Projets de paysage le 18/07/2010

Contact

Claire Hamon
Responsable de projet Trame verte et bleue
Fédération des Parcs naturels régionaux de France

chamon@parcs-naturels-regionaux.fr