© PNR Massif des Buages
Centre de ressources

Les territoires à énergie positive passent en négatif

Les Parcs naturels régionaux de France se sont fortement mobilisés dans la politique engagée par le précédent gouvernement visant à promouvoir la croissance verte au cœur de nos territoires. Une circulaire du nouveau Ministère de la transition écologique et solidaire remet en cause cette dynamique.


La situation est d’autant plus inquiétante qu’elle conforte l’impression d’abandon qui souffle autour de ce beau programme lancé en 2015-2016 pour lequel l’Etat s’est engagé à soutenir 500 projets lauréats au niveau national dont quarante issus des Parcs naturels régionaux. Ce sont près de 30 millions d’euros qui ont été obtenus du Ministère et qui devraient générer un investissement global d’environ 60 millions d’euros.
 
La circulaire du 26 septembre dernier adressée aux Préfets de région durcit les conditions d’obtention des financements en s’appuyant sur de nouvelles règles administratives imposées postérieurement à la signature des conventions avec l’Etat. L’objectif avoué étant selon le Ministre lui-même de réduire ces financements qui n’auraient pas été correctement programmés par le gouvernement précédent.
 
Les territoires et collectivités qui se sont engagés dans la transition énergétique ne peuvent pas faire les frais des errements budgétaires et administratifs de l’Etat et des gouvernements successifs. Au contraire, ils ont besoin de continuité et de respect des engagements pris.
 
Michaël Weber, Président de la Fédération des Parcs naturels régionaux a sollicité une audience auprès du Ministre d’Etat Nicolas Hulot afin de lever toutes ces ambiguïtés récemment déclenchées.
 
Contact presse : Pierre-Paul Castelli 06 83 84 01 77

Type de document : 
Communiqué de presse
Année du document : 
2017
Date de mise en ligne : 
Lundi 30 oct 2017
Dernière mise à jour : 
30/10/2017

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20