Fleckenstein © T Bichler / VOSGES DU NORD
Parc naturel régional des Vosges du Nord

Parc naturel régional des Vosges du nord

Logo du Parc naturel régional des Vosges du nord

Le territoire des Vosges du Nord, situé entre Alsace et Lorraine, sur la partie gréseuse des Vosges, a parfois été appelé Wasgau, terre du Nord. Les premières traces humaines connues sont des outils paléolithiques datant de 8000 av. J.-C. L'homme, depuis le plateau «lorrain» ou le côté est des Vosges, occupe peu à peu tout le massif. Les peuples gaulois comme les Médiomatriques et les Trévires sont rejoints au Ier siècle av. J.-C. par les tribus germaniques, Triboques et Némètes. Vers 58 av. J.-C., les Romains colonisent la région, développant l'agriculture et les voies de communication. Cette période prospère dure jusqu'au milieu du Ve siècle où les tribus germaniques envahissent la région, luttant entre elles pour s'approprier ces terres ; finalement les Francs l'emportent. Au VIIe siècle commencent à s'installer des monastères qui évangélisent la région et deviennent propriétaires de grands domaines. Les Vosges du Nord font partie du Saint Empire romain germanique lors de sa fondation, par Otton Ier, en 962. 

Dès cette époque, une multitude de seigneuries et de domaines appartenant à des ordres religieux composent le territoire. Au 12e siècle, de nombreux châteaux sont bâtis sur les pitons de grès de la région. Les industries du verre et du fer se développent à partir du 16e siècle. Elles font vivre une population importante, du charbonnier au souffleur de verre, et transforment notablement les paysages. Dans la première moitié du 16e siècle, la Réforme s'implante dans cette région rhénane, inaugurant une période de troubles. En 1555, la paix d'Augsbourg accorde la liberté de culte aux protestants, selon le principe « À tel prince, telle religion » : la population ne choisit pas sa religion mais adopte celle de son souverain. Les Vosges du Nord deviennent majoritairement protestantes. Le soulèvement des paysans, durement réprimé en 1525, puis la guerre de Trente Ans (1618-1648) ensanglantent la région et marquent la fin de sa prospérité. 

Par le traité de Münster, en 1648, une partie de l'Alsace devient française, mais c'est Louis 14 qui réunira l'ensemble du territoire à la France vers 1680. Les combats de la guerre franco-allemande de 1870 embrasent la région, et à la suite de la défaite française, l'Alsace et la Lorraine, et donc les Vosges du Nord, redeviennent terres allemandes. 

La région connaîtra encore des changements d'appartenance nationale : la Première et surtout la Seconde Guerre mondiale apporteront leur lot de malheurs et de destructions. Aujourd'hui, les forêts, les villages et les vergers ont retrouvé leur sérénité. L'enjeu pour cette zone rurale est de relever le défi économique tout en respectant ses richesses culturelles et naturelles.

Coordonnées : 
Parc naturel régional des Vosges du nord
Rue du Chateau BP 24
67290 La Petite-Pierre
Tél. : 03 88 01 49 59
Fax: 03 88 01 49 60
Repères : 

Créé le : 14/02/1976
Nombre de communes : 111
Superficie : 130 000 hectares 
Nombre d'habitants : 86 000

Paysage du Parc naturel régional des Vosges du nord © PNR Vosges du Nord/Photothèque SYCOPARC

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20