© PNR Massif des Buages
Centre de ressources

L’implication des Parcs naturels régionaux dans les mesures du Plan national d’action en faveur des abeilles et des autres pollinisateurs sauvages

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, a présenté mercredi en conseil des ministres un plan national d’action en faveur des abeilles et des autres pollinisateurs sauvages. Parmi les principales mesures, l’engagement d'une démarche d'extension du moratoire européen sur l'ensemble des pesticides néonicotinoïdes. L'enjeu est de taille : la pollinisation par les insectes représente une valeur économique de 1,5 milliards d'euros par an pour la France. Faute de pollinisateurs, dans certaines contrées chinoises par exemple, la pollinisation des arbres fruitiers se fait à la main… La Fédération des Parcs naturels régionaux de France s’est engagée, à soutenir les actions du plan national d’actions : “Les Parcs agissent d’ores et déjà au quotidien, aux côtés du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, sur les causes du déclin des insectes pollinisateurs sauvages, à une échelle locale et de manière pragmatique…” souligne son président, Jean-Louis Joseph.

 

En effet, de nombreuses actions sont déjà mises en place au travers de la maîtrise de l’urbanisation et la préservation du patrimoine naturel via les documents d’urbanisme. En matière d’agriculture, c’est notamment via l’animation de mesures agri-environnementales et climatiques que les Parcs apportent tout leur soutien à des pratiques agricoles extensives, que ce soit en culture ou en élevage et plus globalement au projet agroécologique national. Les Parcs aident également à la prise en compte de la biodiversité en gestion forestière comme à la promotion de techniques de jardinage alternatives à l’usage des pesticides et d’une gestion différenciée des espaces verts publics, des bords de route et de voies ferrées, des friches industrielles, des carrières, des golfs, etc.

Dans les mois à venir, les 49 Parcs métropolitains vont mettre en œuvre des actions qui auront un effet levier important : par exemple, pour favoriser les démarches visant à mieux faire connaître les pollinisateurs sauvages (Action n°8 du PNA), l’ensemble de leurs outils de communication et de sensibilisation (sites internet, lettres des Parcs, sentiers pédagogiques, projets pédagogiques, informations dans les Maisons de Parcs, programmes des sorties nature…) permettra de mieux faire connaître à un large public les pollinisateurs sauvages, les raisons de leur déclin et les pratiques qui leur sont favorables. Les Parcs s’impliquent fortement dans le domaine de l'éducation à l'environnement notamment grâce à la Charte partenariale relative à l'Éducation au territoire et au développement durable qui a été signée le 1er avril dernier entre le Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, le Ministère de l'Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et la Fédération.

Très impliquée dans l’organisation du Concours général agricole des prairies fleuries —les Parcs naturels régionaux sont à l'origine de sa création en 2010 avec Parcs nationaux de France— la Fédération veut en étendre l'animation à l'ensemble du territoire métropolitain (Action n°11 du PNA). Un concours qui a réuni plus d’une trentaine de Parcs organisateurs - véritables relais de ce concours général pour inciter les agriculteurs de leur territoire à présenter leur candidature.

Par ailleurs, les Parcs s’engagent à présenter le PNA dans chacune de leurs commissions en charge des questions environnementales et agricoles, qui regroupent quelques milliers d’acteurs locaux : élus, représentants agricoles et forestiers, associations… Ils s’engagent également à conforter la prise en compte des insectes pollinisateurs sauvages dans leurs chartes, en agissant sur les causes de leur déclin et également à inscrire la problématique des pollinisateurs dans le règlement d'usage catégoriel « Miel et autres produits de la ruche » de la marque Parc.

Contact presse : Géraldine Falek - Tél. 06 30 71 34 58 - Courriel : gfalek@parcs-naturels-regionaux.fr

 

Type de document : 
Communiqué de presse
Année du document : 
2015
Date de mise en ligne : 
Vendredi 22 mai 2015
Dernière mise à jour : 
26/08/2015
Thème ressource: 

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20