Motion sur le budget des Parcs naturels régionaux | Fédération des Parcs naturels régionaux de France
© PNR Massif des Buages
Centre de ressources

Motion sur le budget des Parcs naturels régionaux

Les Parcs naturels régionaux français pèsent collectivement 135 millions dʼeuros, ce qui représente en moyenne 2,8 millions dʼeuros par Parc. Cʼest peu rapporté à la superficie de leur territoire (15% du territoire national), aux ambitions de leur charte en matière à la fois de préservation et de valorisation du patrimoine, et de développement économique et social, si on les compare aux autres politiques publiques dans ces domaines.

Leur budget de fonctionnement est financé par les Régions à 45 %, par les départements à 18%, par lʼEtat à 11% (avec une moyenne de 120 000 euros par Parc), et enfin par les communes et EPCI à 9 %. Ces moyens permettent aux Parcs naturels régionaux de disposer dʼéquipes dʼingénierie territoriale représentant près de 2000 emplois directs. Ces personnels permettent dʼaccompagner les collectivités et les acteurs socio-économiques du territoire classé dans la prise en compte de la complexité des réglementations sur les espaces et les milieux, sur les changements climatiques, la biodiversité ou les paysages, et sur la cohésion sociale et économique des territoires ruraux dans un contexte de renouveau démographique.

Ce budget est constitué à la fois de recettes statutaires prévues dans les statuts des syndicats mixtes qui assurent la gestion des parcs pour 54%, et de recettes sur opérations plus fluctuantes. Ce budget est aujourdʼhui fragilisé par les fortes tensions budgétaires qui pèsent sur les finances publiques.

Consciente des contraintes budgétaires actuelles, la Fédération souhaite rendre attentifs les pouvoirs-publics sur deux points :

  • le maintien des moyens des 48 Parcs naturels régionaux existants, alors quʼune vingtaine de projets de Parcs naturels régionaux sont à lʼétude ;
  • le maintien de lʼengagement financier des Régions, des Départements et de lʼEtat dans le contexte des redistributions de compétences liées à lʼacte 3 de la décentralisation.

Il est essentiel que les Parcs naturels régionaux puissent respecter les objectifs et les engagements fixés dans leur charte et que leurs ressources financières soient maintenues et pérennisées. Toute réduction de moyens entraînerait des tensions sur leur activité et leurs emplois.

La Fédération souhaite alerter lʼEtat et les Régions, quant aux créations de nouveaux Parcs naturels régionaux. La Fédération sera attentive aux moyens nouveaux qui seront engagés à lʼoccasion de ces créations. En effet, il ne faut pas que lʼaction des nouveaux Parcs affaiblisse celle des Parcs existants. Il en va de la cohérence de leur action et de leur crédibilité.

Le réseau des Parcs naturels régionaux :

  • 48 Parcs naturels régionaux (46 métropolitains et 2 ultramarins)
  • 20 projets de Parcs à l’étude
  • 7 millions dʼhectares
  • 15% du territoire français
  • 23 Régions
  • 71 Départements
  • 3,5 millions d’habitants
  • 30% de la population de l’espace rural français
  • 1900 emplois
  • 4100 communes
  • 72000 exploitations agricoles
  • 320000 entreprises, représentant
Type de document : 
Motion
Année du document : 
2013
Date de mise en ligne : 
Mercredi 2 sep 2020
Dernière mise à jour : 
02/09/2020

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20