© PNR Massif des Buages
Centre de ressources

Gestion forestière et itinéraires raquettes

Objectifs : 
  • Maintenir et restaurer des zones de quiétude pour la faune sauvage.
  • Développer la qualité de l’offre de services pour une pratique en plein essor.
  • Limiter les conflits d’usage : compatibilité ski de fond, raquettes et de la chasse.
  • Minimiser les risques de dérangement et améliorer de la qualité et l’intégration des activités de récréatifs hivernaux en forêt.
Contexte : 

Créé en 1989, le Parc naturel régional des Ballons des Vosges couvre 300 000 ha dont 214 000 ha de forêts appartenant pour 2/3 entres-elles aux collectivités ou à l’Etat. En tant que grande région forestière du territoire national, le territoire bénéficie d’une très ancienne tradition forestière basée sur la valorisation des bois résineux autochtones comme le sapin et l’épicéa.
Parallèlement, la déprise agricole liée à disparition de la pluriactivité s’est également traduite par la reforestation des secteurs agricoles les moins productifs ou les plus difficiles d’exploitations.

La forêt constitue dans la charte du parc « l’espace de nature central du territoire avec une vocation d’être l’écrin et la zone d’approche » des sommets vosgiens qui présentent les intérêts écologiques et récréatifs majeurs du Parc.

La charte identifie 4 axes d’intervention en forêt :

  • L’aménagement des forêts et la sylviculture.
  • La desserte forestière.
  • Équilibre forêt et gibier.
  • L’accueil du public en forêt.

Les actions mises en œuvre ont d’abord privilégié la gestion avec la prise en compte de la diversité et de la qualité paysagère, la faune remarquable associée à ce milieu « refuge » et l’organisation de l’accueil au travers des activités de pleine nature. Cela s’est traduit par diverses actions de conservation : création de réserves naturelles, convention avec l’Office national des forêts dès 1989, suivi d’une espèce patrimoniale majeure et indicatrice de la qualité et intégrité de la gestion des forêts (Grand tétras).

Progressivement, l’intervention du Parc s’oriente vers une approche plus globale :

  • expérimentation de solutions alternatives d’exploitation forestières,
  • enquête prospective sur la valorisation des gros bois,
  • promotion des savoir-faire d’utilisation du bois de pays.

L’expérimentation d'une charte forestière de territoire (massif du Teannchel) confirme la volonté du Parc de conforter les évolutions pour une gestion intégrée. La mise en œuvre de Natura 2000 concernant de vastes espaces forestiers de production soulève également la question d’intégration (sylviculture proche de la nature) donc de synergie écologie et économie avec un besoin d’adaptation des entreprises de la filière (exemple : maturité de forêts et utilisation des gros bois résineux). L’implication citoyenne des collectivités et des habitants est également importante avec un besoin réel de renforcer la promotion de l’utilisation du bois local (circuits courts, emploi local, pluriactivités en particulier avec l’agriculture, économie d’énergie (bois construction) bois énergie).

Démarches et résultats : 

Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges a défini un cahier des charges pour la création d’itinéraires raquettes. Il a conseillé techniquement le maître d’ouvrage et joué le rôle de médiateur afin d’amener les acteurs locaux à un consensus autour du projet :

  • Accords de passage.
  • Organisation des linéaires ave des réorganisations locales afin de limiter l’accès à certaines zones sensibles : création et suppression de chemins balisés).
  • Développement d’une activité orientée vers la nature afin d’amener les pratiquants à une prise de conscience des objectifs de protection.
  • Cohérence de la signalisation pour une offre de loisirs et touristique intégrée dans la philosophie d’un écotourisme durable.
  • Information pédagogique sur les panneaux d’ accueil financés par les porteurs du projet.

Cette opération a été réalisée dans le cadre de la gestion d’un espace nordique concerné partiellement par Natura 2000. Les acteurs du tourisme et les forestiers ont été associés à l’élaboration du document d'objectifs. L’aménagement des itinéraires a été l’occasion de mettre en œuvre de manière concrète, une première opération d’organisation des activités selon une logique « gagnant-gagnant » à savoir : un service de qualité et une gestion & canalisation des usagers vers des secteurs naturels peu sensibles pour la faune (protection du grand tétras).

Plusieurs outils forestiers ont été mobilisés et déclinés autour de ce projet :

  • Démarche participative initiée dans le cadre de Natura 2000 ou dans le cadre de la charte forestière de territoire (CFT du Taennchel) qui offre la possibilité d’une approche multifonctionnelle des usages en forêt (développement des concepts de zonages spatiaux pour définir des secteurs refuges pour la faune (notamment en hiver) et des secteurs pour les activités de loisirs.
  • Sylviculture afin de minimiser les impacts de la fréquentation par l’allégement des fréquentations (fermeture passive de certain accès).
Région : 
Grand-Est
Thème ressource: 

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20