© PNR Massif des Buages
Centre de ressources

" La route de l'eau ", des lagunes en commun

Objectifs : 

Mise en place d'une coopération gagnant-gagnant avec un autre site RAMSAR (Zone humide d'intérêt international) au Bénin : appui à la création d'une intercommunalité de projet au Bénin (Conseil intercommunal d'éco-développement-Lagune côtière).

  • Inscrire le territoire du Parc dans un réseau international,
  • Développer des réseaux de solidarité avec d'autres territoires ayant des problématiques similaires (lagune),
  • Contribuer aux politiques de coopération décentralisée,
  • Renforcement des liens entre territoires de projets béninois et français ayant des problématiques similaires,
  • Renforcement de l'encrage administratif, technique et politique du Conseil Intercommunal d'éco-développement (CIED),
  • Contribution à la lutte contre la pauvreté par le soutien aux projets et programmes de développement économique,
  • Contribution à la préservation des ressources naturelles au maintien de la biodiversité et à la valorisation du patrimoine local.
Contexte : 

Le complexe lagunaire béninois es très fragile et vulnérable. Ces lagunes s'ouvrant sur l'Océan Atlantique et autrefois très riche, ont fini par se dégrader et s'appauvrir en raison de la pression démographique et des mauvaises pratiques d'exploitation des richesses imposées par les besoins de survie des populations riveraines.

Le programme Route de l'eau doit contribuer à la réduction de la pauvreté par le développement des activités génératrices de revenus (agriculture, tourisme, artisanat, pêche, culture, gastronomie, etc...) et la reconquête de la qualité des milieux naturels.

Démarches et résultats : 
  • 20 km de mangroves replantées,
  • Construction de 20 modules sanitaires,
  • Valorisation agronomique des déchets,
  • Création de 10 forages d'eau potable mais surtout un accompagnement juridique et fiscale pour transformer l'association intercommunale CIED en Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI la première du genre au Bénin),

La gouvernance du projet :
Un double principe de partenariat établi dés 2007 dans une convention cadre de partenariat :

  1. Un échange équitable où chacun apporte à l'autre, le principe du " gagnant-gagnant " : la Narbonnaise apporte son expérience d'une intercommunalité existante, d'une charte en cours de réalisation, de principes de fonctionnement reposant sur l'expérience de près de 40 ans de PNR de France.
    La lagune côtière du Bénin apporte l'expérience de son fonctionnement dans le réseau international, la prise en compte du social dans l'écodéveloppement et ses réseaux de solidarité, sa spécificité structurelle et les types de réponses apportées à ses problématiques autour de la lagune ;
  2. Une mise en contact direct entre acteurs des deux territoires : il s'agit surtout de créer des échanges entre deux structures mais aussi de créer des échanges directs entre élus, entre techniciens ou entre acteurs économiques dans un principe de décentralisation et de co-responsabilité.
Atouts et limites : 

Plus-value Parc :

  • Implication des élus du PNR avec les élus béninois,
  • Montage des dossiers administratifs et financiers,
  • Intermédiaire auprès de l'agence de l'eau,
  • Apport de l'expérience Parc (territoire de projet intercommunalité, charte...).
Date de début : 
2007
Type d'intervention : 
Coopération internationale
Partenaires : 

CIED (Conseil intercommunal d'éco-développement)

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20