© PNR Massif des Buages
Centre de ressources

Les fermes du Vercors en réseau pour promouvoir produits et territoire

Objectifs : 
  • Valoriser les productions issues de l’agriculture du Parc, soutenir l’activité agricole et participer au maintien des paysages;
  • Développer les circuits courts de commercialisation des productions.
  • Encourager des démarches de qualité.
  • Renforcer le dialogue et les liens de confiance entre producteurs et consommateurs.
  • Revaloriser la profession agricole.
Contexte : 

Agriculture et tourisme sont en interrelations fortes sur le territoire du Parc naturel régional du Vercors. D’un côté, le tourisme est concerné par le développement d’une agriculture durable qui puisse préserver les paysages emblématiques largement façonnés par cette activité et l’élevage en particulier. De l’autre, le soutien à l’agriculture durable est facilité par l’existence de flux touristiques importants permettant de développer des pratiques de vente directe.
Les agriculteurs entretiennent des liens privilégiés avec le Parc, et ce depuis sa création, par l’intermédiaire de l’association des producteurs du Parc (APAP). Le soutien à l’agriculture constitue en 2007 le premier poste de dépenses du Parc qui dispose depuis peu d’un chargé de mission dans le domaine.

Démarches et résultats : 

Le Parc naturel régional du Vercors et l'association des producteurs du Parc (APAP) ont fédéré les agriculteurs au sein de plusieurs réseaux organisés, incitant à des pratiques durables. L'APAP sensibilise et anime les réseaux de professionnels tandis que le Parc garantit la complémentarité et la cohérence de l’ensemble des démarches et acteurs concernés, et se charge de trouver les moyens financiers nécessaires.

Trois actions collectives ont ainsi été conduites :

  • Création d'une marque Parc « Viande du Vercors » sur la base d'une partenariat entre éleveurs et bouchers locaux.
    L’utilisation de cette marque est soumise à un cahier des charges qui exige des pratiques d’élevage durable assurant l’entretien des paysages : animaux nés sur le territoire, pâturage sur le territoire, utilisation de fourrages du territoire… La vente doit être assurée sur le territoire, en boucherie traditionnelle ou par vente directe. Les bouchers disposent de fiches pour chaque produit, permettant de rendre visible au consommateur la provenance de la viande et la démarche attachée.
  • Développement d’un réseau d’accueil : les « Fermes du Vercors ».
    Ce réseau s'appuie sur des producteurs fermiers réunis autour d’une charte sur l’accueil, et exploitant le potentiel touristique du territoire. La marque déposée « Fermes du Vercors » assure la promotion des agriculteurs volontaires qui s’engagent dans un ou plusieurs projets agro-touristiques, choisis entre plusieurs activités de vente directe (vente à la ferme, vente sur les marchés), ou d’accueil (repas, visites, hébergements). Ces engagements, formalisés au sein d’une convention d’objectifs signée avec l’APAP, recouvrent des exigences territoriales : exploitations du territoire valorisant ses produits, qualité d’accueil, pratiques de productions. Le tout est contrôlé et suivi par une commission d’agrément pilotée par l'APAP.
    Le Parc examine les propositions d’amélioration du réseau que lui soumet annuellement l'APAP.
  • Organisation des « Fermades », soirées « spectaculinaires » à la ferme.
    Les fermades sont des dîners spectacles qui allient l’aspect culturel, la création de lien social et la valorisation des produits fermiers locaux lors des repas. Elles s'appuient sur le réseau des « Fermes du Vercors ».

Résultats :

  • La marque Parc « Viande du Vercors » réunie en 2007, 13 éleveurs et 7 bouchers locaux
  • La 7e édition (2006) a impliqué 14 agriculteurs autour de 21 Fermades, et a attiré en moyenne 76 spectateurs par soirée , dont 57% d’habitants du Parc et des villes portes, 20% de touristes, 23% de résidents secondaires.
Atouts et limites : 

Le dispositif de coordination Parc/APAP est un élément essentiel permettant de créer une dynamique continue de concertation et de dialogue Parc-producteurs et d’assurer la convergence des préoccupations et des objectifs. Avec 160 adhérents, l’APAP est représentative des agriculteurs du territoire, ce qui lui confère une bonne légitimité. Les circuits courts valorisent les agriculteurs et les encouragent dans des démarches de qualité car ils permettent de développer des liens de confiance et de reconnaissance entre les producteurs et les consommateurs.
La création de marques spécifiques fédérant les agriculteurs volontaires en augmente les effets et permet de dynamiser et d’entretenir sur le long terme le sentiment d’appartenir à un réseau soudé et à des valeurs communes.

Type d'intervention : 
Promotion

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20
 

randomness