© PNR Massif des Buages
Centre de ressources

Tourisme et handicap dans le Vercors

Objectifs : 
  • Rendre le territoire et son offre touristique accessible à tous.
  • Adapter le territoire aux personnes connaissant des difficultés motrices et autres handicaps en y déployant l'offre de services adaptés.
  • Créer des complémentarités territoriales cohérentes.
  • Développer les partenariats pour mutualiser les efforts entrepris.
Contexte : 

Le Vercors est un Parc naturel régional très touristique. En recherche d'équilibre entre le développement de cette activité et la préservation de la qualité de vie, le Parc s'est engagé dans la Charte Européenne du Tourisme Durable, dont il est signataire depuis 2003. L'accès à l’offre touristique pour tout type de visiteurs, notamment handicapés, constitue l'un des axes de cette charte et devient une des orientations données à la stratégie touristique territoriale du Vercors.
De nombreuses actions cherchant à concilier tourisme et handicap étaient menées par différents acteurs à travers le territoire. Toutefois, la mise en accessibilité des services et infrastructures touristiques sur un territoire rural et vaste n'est pas une mince affaire.

Le Parc, cherchant à se positionner, a alors, dans un premier temps, identifié et d'accompagné les démarches existantes, tout en veillant à leur mise en cohérence sur le territoire. Parallèlement, le Comité d'expansion économique du Trièves, dont une partie du territoire d'intervention recoupe celui du Parc, s'est porté candidat en 2003 de la démarche "territoire de tourisme adapté" de la région Rhône Alpes. Le Parc fut identifié comme un partenaire légitime.

Démarches et résultats : 

L'action du Parc naturel régional du Vercors s'inscrit dans le cadre d'un dispositif mis en place par la Région Rhône-Alpes afin de développer des sites et prestations touristiques proposant des équipements adaptés aux personnes handicapées et des services nécessaires à la personne suivant les conditions du label national "Tourisme et Handicap". Ce dispositif doit permettre de créer un réseau territorial de "poches d'accessibilité" à partir de territoires volontaires proposant des offres complémentaires les unes aux autres (activités et sites accessibles, restauration, hébergement...). Il s'inscrit en cohérence avec les principes du Parc car il a la particularité d'insister sur une coordination territoriale de prestataires et prestations touristiques "adaptées".

Plusieurs étapes sont recquises :

  • la constitution d'un dossier de candidature par le territoire candidat,
  • la définition de la zone d'intervention,
  • une phase d'audit (état des lieux et préconisations d'aménagement), réalisée par un bureau d'étude, cofinancée à 80% par la région et à 20% par le Maître d'ouvrage du territoire demandeur,
  • l'élaboration de fiches actions et du projet de contrat de territoire adapté,
  • l'examen du contrat d'objectifs et sa signature
  • la mise en oeuvre des travaux nécessaires avec une participation financière de la région à maximum 30% des dépenses.
  • le suivi du contrat et la labellisation "territoire de tourisme adapté".

Cette procédure est animée conjointement ou successivement par le Service tourisme de la région et la mission d'ingénierie touristique Rhônes-Alpes du Comité régional du tourisme (CRT - MITRA). Le Parc naturel régional du Vercors est membre du comité de pilotage mis en place par Comité d'Expansion du Trièves (CET), pour mettre en oeuvre l'opération. Il peut ainsi s'y positionner et être force de proposition pour la mise en oeuvre. Jusqu'à présent, le dispositif n'avait été appliqué que sur des périmètres clairement délimités - communes urbaines ou stations de ski -.
Il fallait l'adapter aux particularités d'un territoire rural, dont l'accessibilité, doit forcément se faire sur une échelle intercommunale pour être cohérente. L'intervention a donc été limiotée à trois parties du territoire du Trièves, de sorte à les organiser en "poches d'accessibilité" (Mens, Gresse-en-Vercors / Col de l'Arzelier, Clelles / Lalley / Saint-Maurice-en-Trièves).

La phase de contractualisation et d'identification des actions est toujours en cours. Quelques travaux d'aménagement ont été réalisés ponctuellement et à une échelle individuelle. Le Parc a proposé d'intervenir sur certaines actions, par exemple pour la mise en accessibilité de sentiers et d'aires d'accueil, lorsque son territoire était concerné.
Par ailleurs, le Parc a conduit en parallèle l'élaboration d'un inventaire des sites et sentiers accessibles sur tout son territoire, pour identifier être capable de dresser un plan d'action cohérent.

Atouts et limites : 

Le cadre procédural fixé par la région prévoyait une durée estimative de 12 mois jusqu'à la contractualisation et de 2 à 5 ans pour la mise en oeuvre du contrat d'objectifs. Ici, la démarche fut largement ralentie pour plusieurs raisons : La première correspond au temps consacré à l'adaptation du cadre méthodologique au territoire rural. La seconde correspond à la stratégie de mise en oeuvre en elle-même.
En effet, le bureau d'étude en charge de l'audit est allé très loin dans ses préconisations d'aménagement, sans prise en compte des capacités financières des communes rurales concernées (travaux de voirie particulièrement lourds...).

Les communes ayant pris un peu peur, la force de leur engagement en a été affaiblie. Si l'intervention du Parc dans cette démarche n'est pas centrale, sa présence n'en est pas moins importante en terme de stratégie car elle lui permet d'être identifié comme partenaire des démarches sur lesquelles il a l'intention de se positionner. Ceci lui a en outre permis d'évaluer les difficultés, d'identifier les marges de progrès et d'affiner sa stratégie d'intervention sur ce thème.

Les enseignements :

  • En terme de stratégie d'intervention sur ces questions : continuer à penser globalement, en cherchant une cohérence territoriale, mais s'assurer de fonctionner de manière stratégique et pragmatique.
    Veiller à un focntionnement par étapes qui prenne en compte le facteur de faisabilité et les possibilités financières des communes, pour ne pas décourager.
  • Sur le positionnement du Parc : traiter le thème de manière transversale au sein de l'équipe Parc, pour faire valoir des expériences concrètes et être véritablement force de proposition au sein de différents comités de pilotage sur le sujet.
Date de début : 
2003
Région : 
Auvergne-Rhône-Alpes
Type d'intervention : 
Aménagement
Maîtres d'ouvrage : 

Comité d'expansion du Trièves

Partenaires : 

Conseil régional Rhône-Alpes, Centre régional de tourisme (CRT) Rhône-Alpes

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20