Valeurs Parc est à déguster sur M6

Fin de tournage Top Chef : les grands duels avec l'équipe de l'émission, les chefs cuisinier et les producteurs

Les produits Valeurs Parc participent à la nouvelle émission culinaire « Top Chef : les grands duels » sur M6. Une émission à découvrir le mercredi en deuxième partie de soirée, et sur sur 6play.fr dès le lendemain de chaque diffusion. Dans "Top chef : les grands duels", les anciens candidats de l’émission devenus chef cuisinier ont pour mission de cuisiner un produit issu du terroir des Parcs naturels régionaux sous les yeux de leur producteur. Pour relever ces défis 2 produits Valeurs Parc leur seront proposés au cours de la saison.

La carotte de Tilques, la star du Parc des Caps et Marais d’Opale

  • À découvrir dans l'émision du 27 mai et dès le lendemain du 6play.fr

Tout savoir sur le produit

La carotte de Tilques est une carotte rustique au cœur tendre. Juteuse et sucrée, elle est riche en carotène et offre une belle couleur orange. De taille importante, de 20 à 30 cm, c’est une carotte de gros calibre avec un grand feuillage.

Originaire du marais Audomarois et plus exactement de la commune de Tilques, dans le Parc naturel des Caps et Marais d’Opale, sa culture est très répandue au 19e siècle. Pourtant de 1950 à 1990, elle décline. Grâce à une poignée de producteurs passionnées, les savoir-faire sont conservés et la carotte est sauvée. En 2007, elle est inscrite au registre des variétés de légumes anciens.

Sa graine dite "fermière" est produite par les maraichers qui la cultivent selon une sélection des plus beaux spécimens. Son caractère rustique lui offre une plus grande résistance aux maladies, permettant de limiter les traitements lors de la culture. Légume incontournable de l’hiver, elle est semée en mai, récolté en octobre et dégustée d’octobre à avril. Pour conserver son goût et sa fraicheur, elle est stockée non lavée. Conserver la terre lui permet de garder tout son parfum.

Habituellement consommée cuite en plats salés tels que des pot-au-feu ou des soupes, elle peut aussi être utilisée pour des gâteaux, confitures ou des bières aromatisées.

Issue d’une production très locale liée à l’appellation de la commune de Tilques, la carotte se retrouve essentiellement sur le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale, en vente directe chez les maraichers, ou auprès de magasins producteurs. La carotte de Tilques fut l’un des premiers produits à bénéficier de la marque Valeurs Parc.

Rencontre avec son producteur : la famille Bédague

Installée dans le marais Audomarois, dans le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale, la ferme des Bédague regroupe 3 générations de maraichers et produit des carottes de Tilques depuis plus longtemps encore.

Fervent défenseur du patrimoine, la famille Bédague a largement contribué à la protection et au renouveau de la carotte de Tilques. Aujourd’hui, un peu moins d’un hectare de l’exploitation familiale est dédiée à la carotte avec une production de 50 à 60 tonnes par an.

À la ferme Bédague, tout est fait dans le respect des savoir-faire, de la sélection de la graine fermière au stockage des carottes encore sableuses. Grâce à la résistance naturelle aux maladies de cette variété, les Bédague minimisent les traitements pour une production raisonnée et respectueuse de l'écosystème fragile du marais.

Très impliquée dans les dynamiques locales, la famille travaille conjointement avec le Parc naturel des Caps et Marais d’Opale et les autres producteurs pour obtenir le classement en IGP de la carotte de Tilques. La carotte bénéficie depuis longtemps de la marque ValeursParc, gage d’une production locale et respectueuse de l’homme et de l’environnement.

La vache maraichine, digne ambassadrice du Parc du Marais poitevin

  • À découvrir dans l'émision du 10 juin et dès le lendemain du 6play.fr

Tout savoir sur le produit

La maraichine est une vache rustique et locale au Parc naturel du Marais Poitevin. Elle est une proche parente de la parthenaise et de la nantaise avec lesquelles on peut la confondre. Trapue et plus petite que les autres races de vaches, elle est parfaitement adaptée à la vie dans les marais. Son gabarit lui permet d’évoluer facilement dans des pâturages cernés d’eau. Sa robe est de couleur fauve et ses muqueuses noires. Avec un caractère marqué propre à une race rustique évoluant dans un milieu difficile, ses cornes en forme de lyre et de couleurs blanches et noires sur les pointes sont souvent limées pour la sécurité du troupeau et des éleveurs.

Historiquement, la maraichine est une race mixte. C’est-à-dire qu’elle peut produire aussi bien du lait que de la viande, ou être utilisé pour le travail des champs. Cette qualité lui vaudra d’être victime de la spécialisation des races et aura pour conséquence le désintérêt des éleveurs. Très longtemps menacée, son élevage reprend dans les années 1980 avec un plan de protection de la race.

Aujourd’hui, la maraichine est principalement exploitée pour sa viande qui se veut juteuse et persillée. Ni trop grasse, ni trop maigre, c’est une viande équilibrée. 10 jours minimum de maturation sont nécessaires pour qu’elle révèle toute son onctuosité.

Avec la marque Valeurs Parc, le Parc naturel du Marais poitevin soutient le développement de la filière bovine sur son territoire et la conservation de cette race identitaire qui joue un rôle crucial dans le maintien des paysages du marais.

Rencontre avec les producteurs : la GAEC La Passion Coulon

Comptant 4 associés, Guillaume et son père, leur voisin et son fils, la GAEC La Passion élève de la Blonde d’Aquitaine et de la Maraîchine au cœur de la “Venise verte” dans le Parc naturel du Marais poitevin.

Les marais exploités par la GAEC pour le pâturage des Maraichines sont classés inaccessibles par voie de terre. Au printemps, c’est donc pas bateau que les vaches sont déplacées pour la mise aux prés, et ainsi déplacée de parcelles en parcelles pendant les 6 à 8 mois qu’elles passeront dehors selon la ressource en herbe du marais. Prêtée par le Parc, la barge ne permet de faire voyager que quelques vaches à la fois, un voyage toujours délicat avec des allers-retours nombreux.

En hiver, les vaches suivent une alimentation à base de fourrage produit sur l’exploitation. Très attentifs à leur alimentation, les associés de la GAEC font appel à un nutritionniste pour définir le meilleur plan alimentaire qui ne contient ni OGM ni urée. La GAEC fait également parti du groupe de travail expérimental mené par le Parc pour l’utilisation maîtrisée des traitements parasitaires.

En ayant fait le choix d’élever des maraichines, une race rustique et menacée, la GAEC prend à cœur la protection du patrimoine poitou. Elle contribue également au maintien des paysages emblématiques du marais poitevin en faisant pâturer ses vaches dans les marais.

S’astreignant à un cahier des charges exigeant, la GAEC bénéficie de la marque ValeursParc depuis un an et demi. Sa production de viande est à retrouver chez les restaurateurs du territoire ou dans les boucheries traditionnelles des grandes et moyennes surfaces implantées à proximité.

Interview d'Alexandre Bédague, producteur de carote de Tilques
Interview de Guillaume Largeau, éléveur de boeuf maraichin
Questions-réponses au Parc des Caps et Marais d'Opale sur son travail sur la maraichage
Questions-réponses au Parc du Marais poitevin sur son travail sur la fillière bovine
Repères : 

"Top chef : les grands duels" a retrouver le mercredi soir sur M6

  • Mercredi 27 mai à 23h, la carotte de Tilques du Parc des Caps et Marais d'Opale
  • Mercredi 10 juin à 22h30, le boeuf maraicher du Parc du Marais Poitevin

Disponible dès le lendemain sur 6play.fr pendant 7 jours.

logo PNR

Valeurs Parc naturel régional

Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France
9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20

randomness