Agriculture

Gouvernance territoriale pour une alimentation durable

Le projet a pour ambition de redéfinir les modal ités d'échange et de coopération entre les différents opérateurs économiques et publics, pour redonner à tous, et prioritairement aux citoyens, les moyens d'agir sur son al imentation et ainsi de restaurer la confiance indispensable à “l ’équil ibre du système”. C'est une recherche-action pour une alimentation durable. Elle associe l ’ensemble des parties prenantes, et tout particulièrement les citoyens-mangeurs, aux recherches, aux évaluations, aux décisions, à l ’information et à la mise en oeuvre de solutions concrètes.

Adaptation des exploitations agricoles

L’objectif de ce projet est d’accompagner un groupe de quinze agricul teurs désireux de réduire leurs consommations d’énergie et leurs émissions de GES dans leur système d’exploitation. Cet engagement nécessite une réflexion sur des changements de pratiques, voire des modifications plus profondes du système. Un accompagnement personnalisé et des formations ont été mises en place avec une évaluation des économies d’émissions de gaz à effet de serre et d'énergie.

Agir avec le monde agricole : expérimentation de Dia'terre®

Le Parc souhaite sensibil iser les agriculteurs au changement cl imatique et les accompagner dans l 'adaptation de leurs pratiques culturales. À l 'aide de l'outil Dia'Terre, développé par l 'ADEME, il va effectuer le diagnostic des exploitations agricoles bénéficiaires de la marque Parc. Ce diagnostic porte principalement sur la consommation
énergétique et sur les émissions de gaz à effet de serre.

Action présentée par les rubriques suivantes : Résumé de l’action - Contribution climat - date/durée - Données - Rôle du Parc - Points forts/originalité - prespectives/ limites

Quand le fumier produit de l’énergie verte…

Avec l 'objectif de diversifier les sources de production d'énergie, le Parc a analysé son potentiel organique en 2009. La valorisation des effluents par la méthanisation pourrait satisfaire la consommation électrique moyenne de 27 000 personnes. Fort de ce constat, le Parc a mené de nombreuses actions de sensibil isation et a réussi a motiver plusieurs exploitants agricoles à franchir le pas.

Action présentée par les rubriques suivantes : Résumé de l’action - Contribution climat - date/durée - Données - Rôle du Parc - Points forts/originalité - prespectives/ limites

Construire des bâtiments agricoles en bois local

L’objectif était de concevoir 2 bâtiments pilotes et vitrines repsectant un certain nombre d’exigences environnementales dans une approche intégrée et globale. Pour cela le Parc a lancé auprès des agricul teurs de son territoire un appel à projets et en a retenu 2 qui ont fait l ’objet d’une étude de conception poussée, al l iant étude architecturale et étude thermique et énergétique.

Mesures agri-environnementales

Le Parc naturel régional du Haut-Languedoc compte treize sites Natura 2000 sur son territoire, soit une surface de plus de 38 000
ha. Il est lʼopérateur et lʼanimateur de sept dʼentre eux. Pour les actions agricoles, il coordonne les choix des engagements constituant les mesures et accompagne la contractualisation des MAE par les exploitants. Un partenariat existe avec la Chambre d'agriculture pour le montage des dossiers.

Pratiques pastorales sur les Monts d'Ardèche : un mode d'habiter le territoire

Rapport

Ce rapport de synthèse clôt une recherche initiée par un appel d’offre du Parc naturel régional des
Monts d’Ardèche qui portait sur l’étude des pratiques pastorales ovines sur ce
territoire. La démarche recherchée était double : enquête ethnographique et
reportage photographique. L'enquête de terrain courait sur une période
allant de juin à octobre 2014 au cours de laquelle  21 éleveurs en activité, 4 personnes retraitées et 2 bergers salariés ont été interrogés.

Pages

Subscribe to RSS - Agriculture

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20
 

randomness