Énergie climat

S'adapter au changement climatique

 © Julien Flament

Dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan Cl imat Énergie du Pilat, le Parc accompagne une commune et plusieurs familles dans une opération test sur la question de la vulnérabil ité face aux changements climatiques. L'objectif est de doter à terme les communes de solutions opérationnel les pour anticiper les changements cl imatiques et réduire la vulnérabilité de leur population face à ces évolutions.

Action présentée par les rubriques suivantes : Résumé de l’action - Contribution climat - date/durée - Données - Rôle du Parc - Points forts/originalité - prespectives/ limites

Plateforme de Rénovation de l'Habitat Privé

L’habitat individuel représente 52 % des consommations d’énergie et 35 % des rejets de gaz à effet de serre du territoire du Parc. Le renforcement de la performance thermique des logements est donc une priorité. Cet objectif se traduit par de nécessaires travaux de rénovation : isolation, amél ioration des instal lations de chauffage, utilisation d’énergies renouvelables…

Action présentée par les rubriques suivantes : Résumé de l’action - Contribution climat - date/durée - Données - Rôle du Parc - Points forts/originalité - prespectives/ limites

Résorption de la vacance dans les centres-bourgs

En 2013, le territoire du Parc comptait 4700 logements vacants, soit près de 9e% des logements. Les centres bourgs sont particulièrement touchés et de plus en plus impactés par ce phénomène : la vacance a augmenté de 27% en 5e ans dans les pôles. Face à cette situation de délaissement des bourgs pôles au profit des périphéries, le Parc mène depuis janvier 2015 une mission sur la revital isation des centres bourgs et plus précisément sur la résorption de la vacance.

Campagne éco-citoyenne

Chaque année, le Parc propose à ses habitants la mise en oeuvre de gestes écocitoyens au quotidien (compostage, écojardinage, économies d’énergie...). Ces «Campagnes écocitoyennes » s’appuient sur un réseau de Correspondants Parc, habitants bénévoles formés par le Parc, qui relaient l ’information au sein de leurs communes et de leurs quartiers, avec divers outil s de sensibil isation dont un site internet dédié (site internet du «Défi Eco citoyen du Parc»).

Adaptation des exploitations agricoles

L’objectif de ce projet est d’accompagner un groupe de quinze agricul teurs désireux de réduire leurs consommations d’énergie et leurs émissions de GES dans leur système d’exploitation. Cet engagement nécessite une réflexion sur des changements de pratiques, voire des modifications plus profondes du système. Un accompagnement personnalisé et des formations ont été mises en place avec une évaluation des économies d’émissions de gaz à effet de serre et d'énergie.

Intégration territoriale des énergies renouvelables

La Charte du Parc fixe un objectif d’approche transversale des enjeux liés au développement des énergies renouvelables pour respecter les engagements pris de tendre vers l 'autonomie énergétique à l 'horizon 2030 puis vers un équilibre entre consommations et productions locales à l ’horizon 2050 avec le Grand Narbonne. À cette fin, divers outils d’aide à la décision ont été créés, tel s que la charte éolienne ou la charte solaire photovoltaïque.

Réseau des chaufferies Bois-énergie

Créé en 2014, le réseau des chaufferies Bois-énergie rassemble l ’ensemble des maîtres d’ouvrage de chaufferie bois (granulé ou plaquette) présents sur le territoire du Parc. L’idée première était de mutual iser les expériences liées à la création, la gestion et l ’approvisionnement des chaufferies Bois-énergie afin de faire progresser cette filière deproduction d’énergie.

Action présentée par les rubriques suivantes : Résumé de l’action - Contribution climat - date/durée - Données - Rôle du Parc - Points forts/originalité - prespectives/ limites

Pour une hydroélectricité intégrée

En 2009, 60% des besoins énergétiques des Monts d’Ardèche étaient couverts par les énergies renouvelables. L’eau constitue un des deux gisements les plus importants grâce à un riche patrimoine hydroélectrique lié à son passé industriel . Mais une diminution de cette production est à prévoir, du fait de la modification des débits réservés par la loi sur l ’eau (diminution d’environ 58 GWh, soit 5000 Tep) et au regard des prévisions cl imatiques.

Adapter le vignoble champenois et ses paysages

© G Bonnet

En Montagne de Reims, les effets du changement cl imatique se constatent déjà avec, entre autres, l’avancement des dates de vendanges de 21 jours en 20 ans du vignoble champenois, l’expansion de maladies en forêt (Chalarose du frêne) et la modification de la nature des sols. À cela viennent s'ajouter des épisodes climatiques violents de plus en plus fréquents qui, associés à la topographie, causent des dégâts importants dans les villages.

ISOLE TOIT, mais pas tout seul

Le dispositif "ISOLE TOIT, mais pas tout seul ", se concentre sur l 'isolation des toitures en offrant un accompagnement tout au long du processus, du premier contact à la signature du devis. L'expérimentation du dispositif effectuée en 2014 a permis de val ider les différentes étapes. Le dispositif a été reconduit pour 3 ans (201 5-2018) sur un territoire élargi avec l 'objectif de réal iser 30 chantiers la première année, 50 la deuxième et 80 la troisième.

Pages

Subscribe to RSS - Énergie climat

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20
 

randomness