Urbanisme et architecture

Méthode de calcul carbone utilisée actuellement dans le secteur de la construction est pénalisante pour les matériaux biosourcés

La réglementation thermique (RT2012) impose un niveau d’isolation des bâtiments. La prochaine réglementation, appelée Réglementation Environnementale 2020 (Re2020), propose de rendre obligatoire un calcul de l’impact de la fabrication et de la fin de vie des matériaux de construction sur les changements climatiques (appelé communément « calcul carbone »). L’objectif est de réduire l’impact environnemental du secteur du bâtiment, qui représente de 20 à 33 % des émissions nationales1.

Écoconstruction et matériaux biosourcés dans la RE2020

Selon une étude de l’Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (IDDRI) publiée fin 2018, la France est en retard sur ses objectifs climatiques dans le secteur du bâtiment. Ce secteur contribue actuellement à hauteur de 20% à 33 %1 du total des émissions nationales de gaz à effet de serre. A la fin de l’année 2017, le seuil d’émission fixé dans la Stratégie nationale Bas Carbone était dépassé de 22%.

Parcs n°84 (Septembre 2019)

Couverture mag Parcs 84

Grand angle | Ensemble pour enrayer l'extinction du vivant : le plan biodiversité, un an après

Rencontre | Guillaume Sainteny : la vraie écofiscalité doit inciter à modifier les comportements

Histoire à partager | Chartreuse : disséminer la culture des variétés locales

Défi | Siences participatives

En pratique | L'obligation réelle environnementale (ORE) / S'engager dans un EcoQuartier

PROJET DE CARRIÈRE DANS LE PARC NATUREL RÉGIONAL DU VEXIN FRANÇAIS. ENTRE AIRES PROTÉGÉES ET ARTIFICIALISATION, IL FAUT CHOISIR !

Michaël Weber, Président de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France, a apporté ce 9 mai son soutien aux citoyens et élus du Parc du Vexin qui se mobilisent contre l’implantation d’une carrière.

Parmi les différentes annonces faites le 7 mai dernier par le Président de la République, son engagement à étendre les aires protégées concerne très directement les Parcs naturels régionaux qui en constitue une grande part. Notre fédération est prête à accompagner les services de l’État dans la mise en oeuvre de cette ambition.

Projet d’arrêté relatif à la pollution lumineuse : L’ANPCEN, la FNPNRF, la LPO, RNF et la SAF réagissent

Paris – 20 novembre 2018 : un projet d’arrêté a été mis en consultation auprès des acteurs, puis auprès du grand public par le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Il porte des recommandations visant une meilleure gestion des éclairages extérieurs en France afin de limiter la pollution lumineuse croissante depuis 25 ans. L’ANPCEN, la FNPNR, LA LPO, RNF et la SAF s’associent pour exprimer leur point de vue.

Pages

Subscribe to RSS - Urbanisme et architecture

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20