Urbanisme et architecture

Résorption de la vacance dans les centres-bourgs

En 2013, le territoire du Parc comptait 4700 logements vacants, soit près de 9e% des logements. Les centres bourgs sont particulièrement touchés et de plus en plus impactés par ce phénomène : la vacance a augmenté de 27% en 5e ans dans les pôles. Face à cette situation de délaissement des bourgs pôles au profit des périphéries, le Parc mène depuis janvier 2015 une mission sur la revital isation des centres bourgs et plus précisément sur la résorption de la vacance.

Adapter le vignoble champenois et ses paysages

© G Bonnet

En Montagne de Reims, les effets du changement cl imatique se constatent déjà avec, entre autres, l’avancement des dates de vendanges de 21 jours en 20 ans du vignoble champenois, l’expansion de maladies en forêt (Chalarose du frêne) et la modification de la nature des sols. À cela viennent s'ajouter des épisodes climatiques violents de plus en plus fréquents qui, associés à la topographie, causent des dégâts importants dans les villages.

ISOLE TOIT, mais pas tout seul

Le dispositif "ISOLE TOIT, mais pas tout seul ", se concentre sur l 'isolation des toitures en offrant un accompagnement tout au long du processus, du premier contact à la signature du devis. L'expérimentation du dispositif effectuée en 2014 a permis de val ider les différentes étapes. Le dispositif a été reconduit pour 3 ans (201 5-2018) sur un territoire élargi avec l 'objectif de réal iser 30 chantiers la première année, 50 la deuxième et 80 la troisième.

Pôle de l'écohabitat et des énergies renouvelables

En 2004, une commune a décidé d’acquérir une ancienne briqueterie pour lui redonner une nouvel le vie et s'est tournée vers le Parc pour la réhabil iter et imaginer son avenir. Ensemble, il s décidèrent de créer le Pôle de l ’éco-habitat du Marais poitevin. C’est un partenariat actif qui s'est mis en place autour du projet : élus de la commune, techniciens du Parc, architectes mandatés ont travail lé ensemble pour sauvegarder ce patrimoine industriel et y développer des activités
résolument tournées vers l’avenir tout en conservant la mémoire du savoir-faire.

Atelier d'urbanisme

Le Parc possède une grande richesse paysagère et patrimoniale, liée notamment à la grande densité de population du XIXè siècle qui a créé un mail lage de petites villes, villages et hameaux. Le territoire s'est vidé de sa population à la révolution industrielle ce qui pose de nombreux problèmes notamment en termes d'urbanisme. En marge des grands outils d'urbanisme, tels que les agences d'urbanisme intervenant essentiellement en mil ieu urbain, le Parc a décidéd'investir le champ de l'urbanisme et d'accompagner les élus pour faire face aux enjeux de demain.

Pôle éco-construction

Depuis 2004, le Parc joue un rôle précurseur dans le domaine de la qualité environnementale des constructions en initiant plusieurs actions déterminantes comme le forum éco-habitat et le guide éco-habitat qui ont connu 3 éditions. Pour formaliser le réseau existant et créer une dynamique autour d’une économie locale de l’éco-construction, il a créé un Pôle éco-construction, lieu de valorisation de la démarche auprès des professionnels, des particuliers et des institutionnels.

L'adaptation du bâti vernaculaire

L’étude du patrimoine rural engagée par le Parc vise à constituer un socle de connaissances historiques, méthodologiques et techniques pour l ’ensemble de ses communes. Ce rapport présente une synthèse des connaissances portant sur l ’architecture vernaculaire de la région et analyse précisément plusieurs bâtiments. Il constitue la première phase d’une étude plus large consacrée au « devenir du bâti vernaculaire du Parc du Gâtinais français à l’heure du réchauffement climatique ».

Agir sur l’énergie par l’habitat

Le Parc est un acteur majeur de la problématique climatique sur le territoire. Son implication auprès des habitants est visible à travers l'important dispositif d’amélioration et de rénovation de l ’habitat du parc privé, lancé en septembre2014.

Action présentée par les rubriques suivantes : Résumé de l’action - Contribution climat - date/durée - Données - Rôle du Parc - Points forts/originalité - prespectives/ limites

Réhabilitation patrimoniale de bâtiments

Dans un objectif d'exemplarité, le Parc a choisi de réhabiliter 3 de ses bâtiments pour les faire tendre vers les standards du BBC (Bâtiment Basse Consommation) tout en respectant leur caractère patrimonial . Les diagnostics énergétiques initiaux sont réalisés à l 'aide de la thermographie. Compte tenu du caractère patrimonial des
bâtiments, un cahier des charges strict a été réalisé : murs en pierre de 2 m d'épaisseur ne devant pas être isolé pour la circulation de l'air, fenêtres traditionnelles en bois peint avec des volets à l 'intérieur...

Pôle de l 'Eco-Construction des Vosges (PECV)

Projet-pilote d'urbanisme opérationnel , le Pôle de l 'Eco-Construction des Vosges fait de la valorisation du patrimoine industriel un vecteur de développement local pérenne. Ce projet de reconversion d'une ancienne filature du XIXè siècle (manufacture des Aulnes) située à Fraize vise à promouvoir et développer l 'éco-construction dans la vallée de la Meurthe et à devenir un espace de référence à l 'échel le du Grand Est. C'est également un projet urbain qui repense les déplacements internes à la vil le en favorisans les modes doux.

Pages

Subscribe to RSS - Urbanisme et architecture

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20