Contribuer à la co-construction d’un projet fédérateur au service d’une économie locale et durable autour des tourbières du territoire du plateau ardéchois

Dates de publication de l'offre : 
Mardi 3 déc 2019 - Mardi 7 Jan 2020
Type d'emploi : 
Stage
Catégorie de métier : 
Gestion des espaces naturels
Nom de l'organisme : 
Conservatoire d'espaces naturels Rhône-Alpes
Contexte : 

En Ardèche, et plus précisément sur le territoire du plateau ardéchois, le Conservatoire s’inscrit pleinement dans un vaste programme autour des tourbières du Massif central visant principalement à améliorer le bon fonctionnement de l’hydrosystème « tourbière » et à développer une sensibilisation à cet écosystème patrimonial utile à la société.
Ainsi, le Conservatoire mène plusieurs actions, de diverse nature, comme l’amélioration des connaissances, des animations foncières et locales, l’élaboration de plans de gestions, des travaux de restauration des tourbières, mais participe également à un travail de sensibilisation visant à rapprocher les tourbières et les services qu’elles rendent des populations locales, dans le but d’en favoriser l’appropriation. Avec les acteurs locaux, le Conservatoire conduit dans ce sens plusieurs actions locales et transversales, comme l’élaboration d’un guide du patrimoine naturel sur le Haut Bassin de la Loire, un spectacle itinérant avec « le crieur des tourbières », la fête des tourbières, la communication via les médias…

Fin 2018, le Conservatoire a également initié une réflexion d’ordre socio-économique autour des tourbières, au service de ce message fort : « Les tourbières du Massif central, une chance pour le territoire ! ».

Cette réflexion, accompagnée par deux chercheurs en sciences économiques de l’Université de Montpellier 3, a permis de mobiliser les structures locales représentatives (Parc des monts d’Ardèche, Syndicat Mixte de la Montagne Ardéchoise, Syndicat Inter-Communal d'Aménagement de la Loire et de ses Affluents, Office de Tourisme, Chambre d’agriculture, fédération de pèche et de chasse, ONF/CRPF…) autour d’une question centrale « Quel développement économique local autour des tourbières de notre territoire ? »

Afin de renforcer la dynamique d’un projet fédérateur au service d’une économie locale et durable autour des tourbières de ce territoire, le Conservatoire, accompagné par l’Université de Montpellier 3, souhaite poursuivre la réflexion autour des axes suivants :
- dresser un état des lieux des projets et actions qui participent d’une valorisation pour et par les tourbières,
- recueillir les représentations des élus et habitants autour de ces espaces,
- explorer les aspects socio-économiques des activités liées aux tourbières.

Ces axes de travail et la mobilisation des acteurs locaux en conséquence permettront de tester le caractère performatif du slogan « Les tourbières du Massif central, une chance pour le territoire ! » et d’interroger le potentiel des tourbières comme support de « ressources territoriales » mobilisées dans le cadre de projets de développement local portés par ces acteurs locaux.

Mission : 

VOIR OFFRE DETAILLEE SUR NOTRE SITE INTERNET

Le stagiaire contribuera, auprès du chargé de projets et en lien avec les universitaires de l’Université de Montpellier 3 impliqués, au diagnostic des représentations et des rôles socio-économiques aujourd’hui reconnus autour des tourbières, ainsi qu’à la conception du processus de projet de développement territorial autour de la valorisation des tourbières, en synergie avec les acteurs locaux.

Ainsi, plusieurs points seront à traiter :

 Recherches bibliographiques et contribution aux aspects méthodologiques pour mener l’étude ;
 Enquêtes de terrain et entretien d’acteurs sur les représentations des tourbières et sur les enjeux socio-économiques, en particulier « touristique », autour des tourbières. Le public « élus », « usagers », « habitants » sera plus particulièrement visé par les enquêtes ;
- mieux comprendre et considérer le rôle des tourbières dans le développement local actuel,
- cibler les atouts/faiblesses des tourbières comme « ressource territoriale » (ce qui existe, ce qui manque), (atouts/faiblesses dans l’intégration actuelle des tourbières au développement local et à la valorisation du territoire),
- montrer (à travers la connaissance générale existante et les retours d’expériences) comment ces tourbières peuvent être source d’intérêt et de développement,

Les prospections et enquêtes feront appel à la préparation et l’élaboration de questionnaires/entretiens et de réunions participatives. Certaines enquêtes de terrain pourront se dérouler durant des week-ends (samedi-dimanche).
 Diagnostic reposant sur des données existantes, les résultats de prospections et enquêtes ainsi que des démarches participatives (groupe de travail, etc.) ;
- Description du rôle des tourbières dans l’économie et pour le développement du territoire,
- Détermination des représentations, des valeurs sociales et des valeurs économiques des tourbières,
- Cartographie des acteurs et de leurs représentations,
- Elaboration d’un plaidoyer sur l’image positive des tourbières du territoire (services rendus par les tourbières sur le territoire, les ressources qu’elles représentent dans l’économie locale, les activités générées…),

 Faire émerger des pistes de réflexion et préciser des premiers leviers d’actions, au regard du diagnostic et des enjeux identifiés, permettant de renforcer la valorisation des tourbières dans le développement local.

Les bases d’un projet pourront ainsi se dessiner et être précisées afin d’en analyser la faisabilité et les perspectives. La proposition des actions se fera en lien avec les projets existants et en émergence du territoire, les volontés locales, la faisabilité de mise en œuvre...
La conception de cette étude s’appuiera sur une démarche de concertation locale. Un comité de pilotage et/ou des groupes de travail dédiés participeront étroitement à la co-construction de cette étude. Le stagiaire sera amené à préparer le contenu de ces réunions ainsi qu’à les co-animer avec le chargé de projets.
Lors des entretiens d’acteurs et de démarches de concertation, les échanges permettront également de renforcer l’appropriation des services rendus par les tourbières auprès des acteurs locaux, d’amorcer des changements de perceptions et l’envie de créer autour de ces milieux naturels. Le dialogue entre acteurs (à instaurer ou à renforcer) permettra de favoriser l’émergence une vision commune des tourbières et du territoire. Le stagiaire aura donc un rôle d’animateur territorial autour de cette étude.

Profil : 

Niveau Bac +5 en géographie, environnement, développement - gestion territoriale, développement local, sciences humaines et sociales
- Connaissance des démarches de diagnostic de territoire et des usages, enquêtes de terrain, entretiens d’acteurs
- Autonomie sur le terrain et capacité d’organisation
- Aptitude au relationnel et volonté de travail en équipe
- Forte motivation
- Rigueur et esprit de synthèse
- Connaissance de logiciel de bureautique
- Permis B indispensable et voiture personnelle

Informations complémentaires : 

Indemnités et congés selon la législation en vigueur
Environ 550€/mois
Chèques-déjeuners
Frais de déplacement remboursés
Remboursement de repas dans le cadre de déplacements extérieurs pour la mission
NB : voiture de service mise à disposition – priorité au long déplacement

Périodes de stage définies avec le stagiaire - durée prévisionnelle de 4 à 6 mois – rendu à prévoir avant fin août
Lieu de travail : locaux du CEN Rhône-Alpes - antenne Drôme-Ardèche
8 Allée du château - 07200 Vogüé
Déplacements à prévoir sur le territoire d’étude et auprès des acteurs locaux (situé à une soixantaine de km des locaux du Conservatoire)

Carnet d’adresses disponibles pour le logement, Aubenas à 10 minutes
Dispositif StaRTer pour faciliter la venue et l’accueil de stagiaires sur le territoire
(http://uniter.rhonealpes.fr)

Matériel informatique et numérique à disposition (ordinateur, appareil photos, GPS…)

Voiture de service

CONTACT et responsable de stage :
Marianne Georget
Conservatoire d’espaces naturels de Rhône-Alpes – antenne Drôme/Ardèche
8 Allée du château – 07200 VOGUE
Mail : marianne.georget@cen-rhonealpes.fr
Tél. : 04 75 36 32 32

Date limite de candidature : 7 janvier 2020

Candidature (CV, lettre de motivation) à envoyer
à l’adresse ci-dessus et/ou
par mail à marianne.georget@cen-rhonealpes.fr

Coordonnées pour postuler: 

Marianne Georget
Conservatoire d’espaces naturels de Rhône-Alpes – antenne Drôme/Ardèche
8 Allée du château – 07200 VOGUE
Mail : marianne.georget@cen-rhonealpes.fr
Tél. : 04 75 36 32 32

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20
 

randomness