Évaluation du service écosystémique de pollinisation dans le cadre du Life « Anthropofens » - État initial avant travaux

Dates de publication de l'offre : 
Mardi 5 nov 2019 - Dimanche 15 déc 2019
Type d'emploi : 
Stage
Nom de l'organisme : 
CONSERVATOIRE D ESPACES NATURELS DE PICARDIE
Contexte : 

Sur l'ensemble du réseau de sites, près de 70 unités de gestion vont être concernées par des travaux de restauration écologique visant en particulier le contrôle de la dynamique naturelle et le rétablissement d'un fonctionnement hydraulique optimal. Pour évaluer les impacts du projet, une action intitulée "Évaluation de la contribution du projet aux services écosystémiques », sera mise en œuvre sur toute la durée du projet en particulier en début (2020-2021) et fin de projet (2024) afin de comparer l'état des sites avant et après travaux.
Les suivis correspondant ont vocation à compléter l’approche descriptive de l’état de conservation des habitats de la Directive "Habitats" menée en parallèle, en s’intéressant aux processus écologiques dominants sur les sites. Ils visent non seulement à mesurer l'impact du projet mais aussi à mieux comprendre les liens entre l'eau, les sols et les communautés biologiques. 6 habitats de l’annexe 1 de la Directive « Habitats » sont concernés : Tourbières basses alcalines (7230), Marais calcaires à Cladium mariscus et espèces du Caricion davallianae (7210*), Prairies à Molinia sur sols calcaires, tourbeux ou argilo-limoneux (Molinion caeruleae) (6410), Tourbières de transition et tremblantes (7140), Tourbières boisée (91DO*) et Forêts alluviales à Alnus glutinosa et Fraxinus excelsior (Alno-Padion, Alnion incanae, Salicion albae) (91E0).
Dans le cadre du programme Life, l’évaluation de la contribution du projet aux services écosystémiques est un attendu obligatoire. Elle est identifiée dans une action spécifique. Cette notion de services écosystémiques est devenue une composante importante des évaluations des politiques publiques comme dans le cadre de leur évaluation dans le cadre des procédures ERC. Dans le cadre du programme Life Anthropofens les services écosystémiques évalués sont l’approvisionnement en eau, la séquestration de Carbone et la pollinisation. L’évaluation de la contribution du projet au service de pollinisation est envisagée à deux niveaux et en deux étapes, la première visant à caractériser la fonction de pollinisation in situ et, la seconde, à évaluer le service de pollinisation dans son ensemble et à l’échelle du projet. L’évaluation prévue dans le cadre du stage se focalisera sur l’aspect biophysique des fonctions et du service de pollinisation, les aspects socio-culturels et économiques étant abordés par ailleurs. Le stage devra s’attacher à développer une méthode d’évaluation commune à plusieurs sites préalablement définis dans le périmètre d’intervention du Life. Ce travail sera à réaliser collaboration étroite avec un autre stage encadré par le CEN Nord-Pas de Calais, partenaire du projet.
Cette première évaluation constitue l’état initial avant une seconde évaluation à la fin du programme Life afin d’identifier l’impact des travaux, si cela est possible. La réflexion sur le protocole de collecte et l’analyse des données est donc très importante.
Le service écosystémique visera plus particulièrement les communautés d’Apoidea et de Syrphidae en utilisant aussi bien leur diversité taxonomique que fonctionnelle. Les techniques de collecte et le protocole d’échantillonnage sont à définir suivant la bibliographie et les moyens humains et matériel mis à disposition.

Mission : 

Objectifs du stage
- Définition du protocole d’échantillonnage et des techniques de collecte ;
- Propositions d’indicateurs d’évaluation du service de pollinisation.
Descriptif :
Le ou la stagiaire sera chargé(e) :

1. définition du protocole et des méthodes de collecte ;
2. définition des méthodes d’analyse et des indicateurs du service ;
3. collecte, préparation du matériel et identification ;
4. production des indicateurs d’évaluation du service sous la forme d’un rapport d’étude.

Profil : 

Profil et compétences requises :
- Étudiant/e en Master écologie, biologie, environnement ou autre formation compatible avec la durée du stage et les missions proposées
- Intérêt pour la faune, la flore et les habitats et particulièrement les pollinisateurs;
- Connaissances des problématiques de gestion conservatoire des zones humides et en particulier des tourbières ;
- Esprit d'analyse et de synthèse, autonomie et goût pour le travail de terrain ;
- Permis B ;

Informations complémentaires : 

Conditions d’accueil :
- Durée de 6 mois de mars à août 2020 ;
- Le (la) stagiaire sera encadré(e) par le Chargé d’études scientifiques référent sur le projet Life ;
- Le (la) stagiaire sera basé(e) à Amiens ;
- Matériel et bibliothèque mis à disposition du stagiaire ;
- Véhicule de service fourni pour la réalisation du travail de terrain ;
- Stage indemnisé ;
- Convention de stage obligatoire ;
- Formations sur l’identification et l’analyse des données prévues par l’encadrement.

Coordonnées pour postuler: 

Adresser CV et lettre de motivation :
Par mail de préférence à :
j.lebrun@conservatoirepicradie.org et cedric.vanappelghem@espaces.naturels.fr

Ou par courrier :
Conservatoire d’espaces naturels de Picardie
À l’attention de Jérémy LEBRUN
1 place Ginkgo, village Oasis
80044 Amiens

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20
 

randomness