Stagiaire Suivi biologique et écologique d'un palmier endémique menacé

Dates de publication de l'offre : 
Jeudi 13 juin 2019 - Vendredi 28 juin 2019
Type d'emploi : 
Stage
Nom de l'organisme : 
Noé
Contexte : 

Noé (association d’intérêt général, www.noe.org) a pour mission de sauvegarder et de restaurer la biodiversité pour le bien-être de tous les êtres vivants, et en particulier de l'humanité, en France et à l’international.
La Nouvelle-Calédonie fait partie des 35 Hotspots de la biodiversité mondiale. Son taux d’endémisme de 76 % pour la flore est l’un des plus élevés au monde. Les palmiers et conifères sont des espèces emblématiques de la forêt humide et du maquis minier, et des porte-drapeaux du patrimoine naturel et culturel de l’archipel. Ce territoire détient d’ailleurs le record mondial pour le taux de concentration de conifères, avec 45 espèces différentes, toutes endémiques, et se classe dans les premiers pour la diversité des espèces de palmiers avec 40 espèces recensées sur le territoire, dont 39 sont endémiques.
Aujourd’hui la moitié des espèces des palmiers et conifères de Nouvelle-Calédonie est menacée, selon les critères de la Liste Rouge UICN.
Pour répondre à cet enjeu Noé a développé depuis 2009 un programme de conservation axé sur ces
espèces : le Programme « Palmiers et Conifères de Nouvelle-Calédonie » (PCNC), dont l’objectif est de sauvegarder les espèces menacées de palmiers et conifères et leurs milieux associés.
Ce programme propose une approche intégrée et innovante de la conservation, en répondant concrètement aux enjeux scientifiques et biologiques de préservation d’espèces et de milieux remarquables de la Nouvelle-Calédonie, tout en renforçant les capacités des acteurs locaux pour concilier développement local et conservation de la biodiversité sur le long terme.

CONTEXTE DU STAGE

Le Palmier de Lifou, (Cyphophoenix nucele) endémique de l’île de Lifou, est une des espèces cibles historiques du programme PCNC. Dans les années 70-90, le C. nucele a été classé « en danger critique d’extinction » (CR) sur la Liste Rouge de l’UICN en raison d’un faible nombre d’individus connus, de sa répartition géographique restreinte et des nombreuses menaces qui pèsent sur son habitat. Les actions menées par Noé de 2012 à 2017 sur le terrain ont notamment permis l’acquisition de connaissances
décisives sur sa répartition et son état de conservation, permettant aux experts de proposer un nouveau classement dans la catégorie des espèces dites « vulnérables » (VU) sous le critère D2.
Les axes de travail de Noé sur cette espèce sont :
- L’acquisition de connaissances scientifiques sur le cycle de vie et les mécanismes de
reproduction de l’espèce, ainsi que sur l’impact d’espèces exotiques sur la dynamique de la population naturelle.
- La valorisation et la conservation ex-situ de l’espèce par la production de plants au sein d’une pépinière créée sur site, à la tribu de Jozip.
- L’éducation et la sensibilisation à travers une campagne pédagogique sur la forêt humide déployée en milieu scolaire.

Noé propose un stage de 4 à 6 mois dont l’objectif sera de consolider la base de connaissances sur le Cyphophoenix nucele, en particulier concernant l’aire de répartition, le calendrier phénologique (floraison, fructification) et la dynamique de la population (régénération naturelle).

Mission : 

Sous la responsabilité de la Chef de Projet du programme de conservation des Palmiers et Conifères de Nouvelle-Calédonie, et de la Responsable du Pôle Outre-Mer, le/la stagiaire aura pour missions de :

 Poursuivre le suivi phénologique de 30 palmiers, mis en place depuis 2018 ;
 Poursuivre le suivi du développement et de la régénération naturelle de l’espèce selon un protocole mis en place en 2019 (germination, croissance, mortalité…) ;
 Développer et mettre en œuvre un protocole de prospection (prospections pédestres et/ou assistées par drone) du Cyphophoenix nucele sur son aire de répartition potentielle ;
 Participer au fonctionnement de la pépinière communautaire de Jozip : récolte de graines, semis, suivi de la production…

En complément, selon la date de démarrage du stage, le/la stagiaire pourra :
 Approfondir l’étude de l’impact des rongeurs sur l’espèce (prédation des graines) ;
 Approfondir l’étude sur les disséminateurs du palmier et leur potentiel de dispersion des graines ;

Profil : 

LE/LA STAGIAIRE

Formation :
o Bac +4 (ingénieur agronome, master environnement, écologie, biologie végétale) ou formation
technique équivalente

Connaissances :
o Connaissance des méthodes de suivi ou inventaires naturalistes (floristiques et faunistiques)
o Expérience de travail de terrain en milieu tropical
o Intérêt ou aptidudes en botanique tropicale et horticulture

Compétences :
o Autonomie, dynamisme et curiosité
o Esprit d’analyse et synthèse
o Bonne condition physique

Personnalité :
o Personnalité rigoureuse et organisée
o Etre force de propositions
o Sens des relations humaines

Informations complémentaires : 

LES CONDITIONS

 Début : dès que possible
 Durée : 4-6 mois
 Poste basé sur l’île de Lifou en Nouvelle-Calédonie en autonomie, après une prise de poste de 2 à 4 semaines au bureau de l’association à Nouméa pour l’organisation de la mission (définition des protocoles de terrain, rencontre des partenaires scientifiques).
Le suivi du stagiaire est assuré par la Chef de Projet, depuis Nouméa et lors de déplacements ponctuels sur Lifou.
 Matériel de terrain mis à disposition
 Rémunération : Le/la stagiaire percevra l’indemnité légale de stage dans le cadre d’une convention de stage.

POSTULER

CV et lettre de motivation à envoyer avant le 28 juin 2019, à agouzerh@noe.org, en précisant dans l’objet « Stage Lifou NC ».
Merci de noter que seuls les candidats retenus pour un entretien recevront une réponse

Coordonnées pour postuler: 

agouzerh@noe.org
"La Caravane"
9 rue d'Austerlitz
98 800 Nouméa

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20