Milieu naturel

« Bio-résorption » d’une ancienne décharge

Avec l’appui du PNR, les décideurs locaux, ont ainsi décidé de relever le défi de nettoyer un site sensible en réalisant les travaux de résorption de la décharge tout en préservant la zone humide totalement imbriquée dans le site. Par ailleurs, le choix des espèces végétales pour la réhabilitation du site a été effectué afin de favoriser une biodiversité riche et méditerranéenne.

Les rendez-vous Nature et Patrimoine du Parc : agenda du printemps 2010

Le PNR de la Narbonnaise a confié ses missions de sensibilisation à l’environnement à un réseau d’animateurs issus de structures locales. Ceux ci font découvrir au grand public les richesses patrimoniales du territoire ( ornithologie, botanique, entomologie, histoire, paysage, élevage…) par le biais de balades, ateliers, contes, visites guidées…Ce sont plus de 60 rendez-vous proposés chaque trimestre. Le Parc assure la promotion de ces animations en diffusant cet agenda à 10 000 exemplaires.

" La route de l'eau ", des lagunes en commun

Mise en place d'une coopération gagnant-gagnant avec un autre site RAMSAR (Zone humide d'intérêt international) au Bénin : appui à la création d'une intercommunalité de projet au Bénin (Conseil intercommunal d'éco-développement-Lagune côtière).

Près de chez nous, un arbre pour la nature !

Les Comités d’intérêt de quartier (CIQ) « Tête de Camargue « et « Saliers-Albaron » se sont mobilisés afin de motiver les habitants et les faire participer à la campagne de reboisement du Parc de Camargue dans le but de redonner aux paysages de ces secteurs leur beauté d’autrefois.

Accessibilité de l'espace faune de la Forêt d'Orient

L’espace Faune de la Forêt d’Orient a une triple vocation : pédagogique, touristique et conservatoire (espèces « reconstituées »), à l’attention de tout public avec une ambition affichée dès l’origine du projet : permettre la découverte des milieux naturels et de la faune sauvage aux personnes handicapées.

Autogestion des sites

L’objectif est d’entretenir essentiellement par du pâturage extensif des sites de zones humides (principalement des prairies) en déprise agricole ou en reconversion (anciennes peupleraies).

Lutte contre les espèces exotiques envahissantes

L’objectif était double pour le Parc : à la fois lutter contre les espèces exotiques envahissantes, principalement les écrevisses rouges de Louisiane (Procambarus clarkii), et permettre à l’équipe technique d’être d’avantage sur le terrain.

Pages

Subscribe to RSS - Milieu naturel

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20
 

randomness