Parc naturel régional du Mont-Ventoux

Parc du Mont-Ventoux, logo

Mosaïque extraordinaire et magnifique tant par la variété de ses paysages, la diversité des expressions culturelles que par la richesse de son patrimoine, le Mont-Ventoux - à l’image du Vaucluse - demeure l’un des sites des plus attractifs de France. Un territoire provençal, solitaire et majestueux, qui a d’ailleurs toujours inspiré la veine créatrice d’écrivains et poètes, depuis les joyeuses ritournelles des troubadours à l’évocation de Pétrarque lors de son ascension physique et contemplative du massif.

La Charte du Parc du Mont Ventoux a été rédigée à la suite des rencontres avec près de 200 associations, communes, fédérations, entreprises, chambres consulaires et établissements publics. Elle s'articule autour de 3 ambitions :

Portéger le Ventoux

Sa faune, sa flore,ses espaces naturels  mais aussi ses traditions, sa langue, sont autant de richesses à sauvegarder. Mettre en valeur et protéger ces fleurons que sont le sommet du Ventoux, la vallée du Toulourenc, les Gorges de la Nesque, et préserver la ressource en eau constituent le coeur de l’action du Parc.

  • mise en oeuvre d’actions pour mieux connaître et protéger la biodiversité.
  • gestion des sites touristiques avec des aménagements adaptés à l’environnement naturel.
  • création d’une équipe de 10 écogardes chargés d’informer sur le terrain.
  • lancement d’un inventaire participatif du patrimoine culturel avec l’aide des habitants.

Bâtir une économie commune

Les deux principales activités économiques de la région sont l’agriculture et le tourisme. L’agriculture, activité ancestrale qui nous nourrit et construit les paysages du Ventoux, est fondée sur la polyculture. Le tourisme s’est développé grâce aux nombreux attraits naturels du territoire. Le bois est aussi une filière importante de notre région grâce à une ressource importante dans les forêts du Ventoux. Et, comme partout en France, les énergies renouvelables sont par ailleurs en fort développement, les habitants du territoire et les acteurs publics doivent être incités à s’engager dans une véritable transition énergétique rescpectueuse de la nature et des paysages.

  • encouragement des cantines scolaires ou professionnelles à utiliser en priorité les produits locaux.
  • soutien des éleveurs de moutons et de chèvres pour les aider à développer leurs activités au sein du Parc.
  • appui aux réseaux de professionnels du tourisme nature, de l’agritourisme et du tourisme culturel.
  • mobilisation des fonds européens tels que LEADER pour accompagner le développement de l’économie rurale.

Des paysages pour demain

Des espaces dédiés aux cultures, d’autres à la construction, et d’autres encore aux espaces naturels, cohabitent pour former nos paysages. Cet équilibre fragile doit être préservé pour maintenir notre qualité de vie et la beauté de notre environnement en favorisant des constructions à la fois esthétiques et durables.

  • aide au développement de vrais quartiers villageois de qualité intégrés à la commune.
  • valorisation des paysages en améliorant l’aménagement des entrées de ville banalisées.
  • soutien des communes pour conforter le “bien vivre” dans leurs centres anciens.
  • accompagnement de l’essor des énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques) sans nuire aux paysages, à l’environnement et aux espaces agricoles.

Adresse

830 avenue du Mont-Ventoux
84200
Carpentras
Repères

Superficie : 859 km2 (soit 85 913 hectares)

Population : 88 215 habitants (2015)

Nombre de communes : 35

Point culminant : Mont-Ventoux, 1909 m

Sites Natura 2000 : Ventoux, gorges de la Nesque, Ouvèze-Toulourenc

32% de terres agricoles

8% de terres artificialisées

11 AOP, 11 AOC, 9 IGP