Hautes_Chaumes_Landes_linaigrette © JLMavel / PNR Livradois Forez
Parc naturel régional du Livradois Forez

Parc naturel régional Livradois-Forez

Logo du Parc naturel régional Livradois-Forez

Parc Livradois-Forez
Une histoire, de nouveaux enjeux

Vaste région rurale de moyenne montagne, le Parc Livradois-Forez est un des plus grands parcs naturels régionaux de France.
De par ses caractéristiques géographiques et environnementales, il possède une grande variété de milieux naturels : tourbières et lacs tourbeux, landes montagnardes des Hautes-Chaumes du Forez, forêts alluviales, buttes et coteaux secs de Limagne, prairies naturelles de fauche, cours d’eau nombreux, etc.
Territoire traditionnel de polyculture-élevage très densément peuplé au XIXème siècle, il a été fortement touché par l’exode rural et la déprise agricole du XXème siècle. Aujourd’hui, le Livradois-Forez est constitué pour la moitié de sa surface de vastes espaces boisés où cohabitent « futaies jardinées » traditionnelles et plantations récentes. Le développement d’activités industrielles liées à l’eau (textile, cuir, papier, petite métallurgie, coutellerie) dès le XVème siècle, et leur essor jusqu’au milieu du XXème siècle, marque fortement ce territoire et constitue une de ses richesses, tant économique que culturelle.
La diversité des éléments patrimoniaux et des paysages du Livradois-Forez raconte cette histoire : vastes massifs forestiers, bâtiments industriels et moulins, hameaux nombreux et dispersés, zones bocagères, etc.

A l’origine du Parc Livradois-Forez : une solidarité territoriale pour un développement au service des habitants

Le Parc a été créé en 1986 en réaction à une déprise économique et sociale que les observateurs et la plupart des habitants jugeaient irréversible. Il est le fruit d’une volonté forte des élus locaux de prendre en main l’avenir du Livradois-Forez et de s’appuyer sur la richesse de ses patrimoines pour lutter de manière solidaire contre le fatalisme du déclin. Le mot d’ordre de la première Charte du Parc était clair : « de l’assistance à l’auto-développement ».
Le Parc a toujours fondé son action sur la détermination des hommes et des femmes à maintenir vivant ce territoire en dynamisant la vie locale et en le faisant mieux connaître.

Le projet du Parc pour 2011-2026 : répondre aux nouveaux enjeux locaux…

Aprés 30 ans d’existence, la situation du Livradois-Forez a changé. Le regard que portent les habitants sur leur région a évolué. A la résignation s’est peu à peu substitué le « désir » de Livradois-Forez : désir d’y vivre et d’y travailler, désir de le découvrir et d’y retourner, désir de s’y installer et d’y rester. Grâce aux mouvements migratoires favorables sur les franges les plus proches de l’agglomération clermontoise et du val d’Allier, le nombre d’habitants augmente.
Toutefois, dans de nombreux secteurs, la question démographique demeure préoccupante, la population étant particulièrement vieillissante.Seule l’arrivée de nouveaux habitants pourra y remédier.
En outre, les difficultés du secteur industriel, fortement pourvoyeur d’emplois, constituent un défi pour le développement du Livradois-Forez. La mutation en cours du tissu artisanal et industriel invite les forces vives locales à penser le développement économique en des termes nouveaux.

C’est pourquoi le renouvellement de la population par l’accueil d’actifs constitue une priorité du Parc Livradois-Forez.

…et faire face aux grands défis du XXIème siècle

L’avenir du Parc Livradois-Forez est lié à celui de la planète. Répondre à son échelle aux grands défis environnementaux est un enjeu vital pour ses habitants et les générations futures.
Le premier de ces grands défis est celui de l’érosion de la biodiversité, c’est-à-dire la diminution du nombre d’espèces végétales et animales, la réduction de la diversité génétique au sein même des espèces, la disparition de certains milieux et la fragmentation des habitats. En Livradois-Forez, cette menace peut être illustrée par l’extinction récente de l’Apollon du Forez, une espèce de papillon endémique des Hautes-Chaumes.
Une autre question majeure est celle du changement climatique. Les experts prévoient que l’augmentation des températures moyennes mondiales sera de 1,1° à 6,4° entre 1999 et 2099. Chaque année, de nouveaux éléments confirment que les activités humaines sont un facteur essentiel de ce changement.
Enfin, l’autre grand défi du XXIème siècle, c’est l’épuisement et la dégradation de certaines ressources, au premier rang desquelles :

  •  l’eau, qui sera vraisemblablement au coeur de nouveaux conflits
  •  les énergies fossiles, qui induiront nécessairement de profondes mutations énergétiques et comportementales.

Le Parc entend anticiper ces grandes mutations dans l’ensemble de son projet d’aménagement et de développement. En la matière, il doit être exemplaire.

La Charte affirme la volonté de placer les femmes et les hommes du Livradois-Forez au coeur de son projet, afin que ceux-ci y projettent leur avenir et imaginent ensemble celui de leurs enfants. Ils sont la première ressource de ce territoire.
L’ambition  est d’inventer une autre vie respectueuse des patrimoines et des ressources du Livradois-Forez, où frugalité se conjugue avec épanouissement.

« Inventer une autre vie… »

Comment allons-nous vivre demain en Livradois-Forez ? A l’aune des défis locaux et mondiaux à relever, voilà une question enthousiasmante.
De manière volontariste, le Parc désire participer à son échelle à un changement profond de culture et favoriser l’émergence de nouvelles formes de développement, d’aménagement et de modes de vie exemplaires et durables.
C’est pourquoi sa Charte est par essence un projet d’ordre culturel.

«…respectueuse des patrimoines…»

Un des premiers facteurs de l’attractivité du Livradois-Forez, c’est la richesse de ses patrimoines naturels, culturels et paysagers, tant ordinaires qu’extraordinaires. Ils fondent sa spécificité et son identité. Alors que la banalisation et l’uniformisation guettent de très nombreux territoires, leur qualité n’en est que plus précieuse.
Dans le prolongement du travail qu’il mène depuis sa création, le Parc doit préserver et investir cet héritage d’exception, en vue de le léguer à son tour aux générations futures.

Coordonnées
Maison du Parc
63880
Saint-Gervais-sous-Meymont
04 73 95 57 57
Repères : 

Créé le : 04/02/1986
Nombre de communes : 163 (et 4 communes associées)
Superficie : 311 035 hectares
Nombre d'habitants : 103 720

Coutelier © PNR Livradois-Forez/C. Guy
Vidéo: 
Le Parc Livradois-Forez à coeur ouvert
Le Parc Livradois-Forez à coeur ouvert

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20