Les habitants mettent la main à la terre