Ferme biologique d'Alteville

Coup de coeur

Leurs prairies contribuent à la qualité du site naturel de l’étang de Lindre. Dans le cadre de la marque « Valeurs Parc naturel régional », les agriculteurs se sont engagés à maintenir les surfaces en prairie et à réserver des espaces non fauchés qui servent de refuge aux insectes et en particulier au Cuivré des marais, un splendide papillon de zone humide. Ils ont également restauré une mare pour offrir un nouveau gîte aux amphibiens. Ils ont planté en 2019 un verger de 2,5 ha qui est patûré par les vaches. Il y a une vingtaine d’espèces dont les fruits seront commercialisés dans quelques années.

Ghislain Barthelemy et Tristan Schmitt vendent la viande de boeuf en produits frais et transformés (saucissons, viande séchée…) ainsi que les poulets et les farines en vente directe à la ferme, dans un magasin à Dieuze et dans le cadre d’AMAP.

L’exploitation de Ghislain Barthelemy et de son neveu Tristan Schmitt est implantée à Tarquimpol au bord de l’étang de Lindre en Moselle. Cet étang et les 12 étangs satellites situés aux alentours composent un site Natura 2000 d’intérêt européen qui est inscrit au patrimoine mondial des zones humides (label Ramsar). Au sein de cet ensemble, on ne recense pas moins de 250 espèces d’oiseaux dont les rares Balbuzards pêcheurs et Pygargues à queue blanche. L’étang de Lindre accueille, en mue post nuptiale, plusieurs milliers de Fuligules milouin venus ici trouver la quiétude nécessaire pour effectuer cette transition délicate de leur cycle de leur développement.

L’étang principal d’une surface de 640 ha est entouré de prairies et de forêts qui contribuent à la quiétude du site appréciée par les oiseaux. Les Grues, oies cendrées, hérons, aigrettes fréquentent les prairies de la ferme d’Alteville où ils s’alimentent et se reposent.

Sur une surface agricole de 172 ha Ghislain Barthelemy et Tristan Schmitt ont développé un élevage bovin de blondes d’Aquitaine en agriculture biologique basé sur une alimentation à l’herbe. 80 % de leur surface agricole sont occupés par des prairies. Les 20 % restants sont des cultures de céréales et de légumineuses pour compléter l’alimentation des bovins, nourrir la volaille et produire des farines pour les consommateurs.

Caractéristiques

La Marque « Valeurs Parc » pour la viande de bœuf

Pour encourager le maintien des prairies, le Parc naturel régional de Lorraine propose sa marque « Valeurs Parc naturel régional » à l’ensemble des exploitations de bovins élevés à l’herbe.
La marque, basée sur un cahier des charges exigeant, est attribuée aux exploitations volontaires qui élèvent leurs animaux en les mettant au pré plus de 6 mois par an et les nourrissent majoritairement avec l’herbe des prairies du Parc. Il réalise également un diagnostic écologique pour mesurer les qualités environnementales des exploitations et encourager, si nécessaire, la mise en place d’actions en faveur de la nature et de la qualité des paysages. La viande est actuellement commercialisée en vente directe dans quatre fermes du territoire du Parc.
Le PnrL souhaiterait la distribution de la viande bénéficiant de la marque « Valeurs Parc naturel régional » chez les bouchers et les supermarchés de Lorraine pour proposer aux consommateurs une viande locale au juste prix pour que les éleveurs vivent de leur métier.

Nous parlons
Français
Logo

Contact

Tristan Schmitt
Ghislain Barthélémy

Adresse

Ferme d'Alteville
57260
Tarquimpol
fermedalteville@orange.fr
Parc

Notre Parc s’étend sur 11% de la surface lorraine. Il est scindé en deux secteurs de part et d’autre de l’axe Nancy-Metz : la partie Ouest s’étend de la vallée de la Meuse à la vallée de la Moselle, elle est limitée par Verdun et Metz au nord et par Toul au sud ; la partie Est s’étend de Château-Salins à Sarrebourg. 

Nous écrire