Caps et Marais d'Opale

Les jachères environnement faune sauvage

Après une synthèse bibliographique sur le thème des Jachères Environnement Faune Sauvage (JEFS), le Bureau d’études ALFA a mené un travail appliqué au territoire du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale sur cette même thématique.
L’objet de cette étude est de caractériser les parcelles en JEFS en termes de biodiversité. Les JEFS offrent un intérêt reconnu par les chasseurs pour les espèces de gibiers mais l’approche mérite d’être étendue à d’autres groupes. C’est pourquoi une partie de la présente étude vise à identifier la valeur floristique des parcelles en JEFS. Par ailleurs une approche porte également sur le rôle des JEFS dans le réseau d’espaces, particulièrement en matière de corridors biologiques et de zones tampons vis-à-vis des échanges grandes cultures/milieux aquatiques et/ou humides.

Les conclusions de l’étude permettent d’envisager un certain nombre de propositions quant à une évolution éventuelle des contrats liés aux JEFS.

77 expériences sur le développement social territorial

© PNR Montagne de Reims

« Le social, facteur d’innovation sur les territoires de Parcs »

Séminaire du 20 novembre : Echanges entre acteurs territoriaux et sociaux et recensement d’expériences

Nous avons réuni des techniciens de différentes missions au sein des Parcs et des partenaires sociaux intéressés par les approches territoriales (Centres Communaux d’Action Sociale, Centres sociaux...) afin d’échanger sur l’intérêt et les formes du renforcement des partenariats avec les Parcs.

Construire des bâtiments agricoles en bois local

L’objectif était de concevoir 2 bâtiments pilotes et vitrines repsectant un certain nombre d’exigences environnementales dans une approche intégrée et globale. Pour cela le Parc a lancé auprès des agricul teurs de son territoire un appel à projets et en a retenu 2 qui ont fait l ’objet d’une étude de conception poussée, al l iant étude architecturale et étude thermique et énergétique.

Une mare plutôt qu'une citerne incendie

La loi impose aux communes de prévoir des réserves d’eau dans lesquelles il est possible de puiser en cas d’incendie. La création de mares peut être une alternative aux citernes. Le Parc naturel régional des Caps et marais d’Opale a cependant étudié les conditions de leur mise en
oeuvre

Schéma de cohérence des boisements. Qui a peur de la cartographie ?

Pour pallier le développement arnarchique, et dommageable pour la
biodiversité, des surfaces de boisements, le Parc naturel régional des caps
et marais d’Opale réunit les acteurs du territoire: «construisons ensemble
un schéma de cohérence des boisements, cartographions les zones».
C’était sans compter les réticences vis-à-vis de la cartographie.

RENOUER : processus de renouvellement urbain en milieu rural

Le projet mis en place par les Parcs naturels régionaux du Nord-Pas-de-Calais et Espaces Naturels Régionaux (ENRx) a pour objectif de faire émerger un modèle de développement des bourgs alternatif aux pratiques d’étalement urbain ayant pour l’heure largement cours. L’opération fait un zoom sur les possibilités de réhabilitation de bâtiments inutilisés dans les centres bourgs, et à travers cela, sur la nécessité de développer une stratégie d’ensemble de renouvellement urbain, au niveau communal, voire intercommunal.

Pages

Subscribe to RSS - Caps et Marais d'Opale

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20
 

randomness