Caps et Marais d'Opale

Une mare plutôt qu'une citerne incendie

La loi impose aux communes de prévoir des réserves d’eau dans lesquelles il est possible de puiser en cas d’incendie. La création de mares peut être une alternative aux citernes. Le Parc naturel régional des Caps et marais d’Opale a cependant étudié les conditions de leur mise en
oeuvre

Schéma de cohérence des boisements. Qui a peur de la cartographie ?

Pour pallier le développement arnarchique, et dommageable pour la
biodiversité, des surfaces de boisements, le Parc naturel régional des caps
et marais d’Opale réunit les acteurs du territoire: «construisons ensemble
un schéma de cohérence des boisements, cartographions les zones».
C’était sans compter les réticences vis-à-vis de la cartographie.

RENOUER : processus de renouvellement urbain en milieu rural

Le projet mis en place par les Parcs naturels régionaux du Nord-Pas-de-Calais et Espaces Naturels Régionaux (ENRx) a pour objectif de faire émerger un modèle de développement des bourgs alternatif aux pratiques d’étalement urbain ayant pour l’heure largement cours. L’opération fait un zoom sur les possibilités de réhabilitation de bâtiments inutilisés dans les centres bourgs, et à travers cela, sur la nécessité de développer une stratégie d’ensemble de renouvellement urbain, au niveau communal, voire intercommunal.

Guide Technique : Chauves-souris

Le territoire des Caps et Marais d’Opale est très apprécié des chauves-souris, animaux inoffensifs mais pourtant méconnus. Elles sont de plus d’excellents indicateurs de la qualité de l’environnement naturel. Suivre leurs populations permet d’avoir une information sur l’état général de la nature.
Depuis plusieurs années, le Parc, accompagné de quelques naturalistes régionaux et rejoint par d’autres organismes gestionnaires de sites naturels, a entrepris d’aménager un réseau d’abris.

Pages

Subscribe to RSS - Caps et Marais d'Opale

Fédération des Parcs naturels régionaux de France

9 rue Christiani
75018 Paris
Tél. 01 44 90 86 20
 

randomness