Haut-Jura

Logo du Parc naturel régional du Haut-Jura

Sculpté depuis des millénaires par l’érosion, le territoire du Parc naturel régional du Haut-Jura regorge de paysages bien particuliers. L’eau, omniprésente, (tourbières, lacs naturels, rivières, cascades, gorges) côtoie de vastes forêts d’épicéas et une mosaïque de paysages ouverts (combes, prairies, pelouses sèches, pré-bois), ponctués de fermes isolées. Réputés pour leur douceur et leur côté préservé, les paysages du Parc naturel régional du Haut-Jura dégagent un véritable sentiment d’apaisement. Accessibles et variés, ils permettent aussi à chacun de réaliser ses propres découvertes, à son rythme !

Le climat montagnard au carrefour des influences septentrionales et méridionales, la pression très relative de l’Homme (44 habitants/km2), les techniques culturales historiquement peu intensives, le maintien de grands massifs forestiers d’altitude, cultivés selon le principe de la futaie jardinée, ont par ailleurs doté le Haut-Jura d’une biodiversité remarquable, parfois unique : Lynx boréal, Grand tétras, chouettes de montagnes, pics, Saxifrage œil de bouc, Rosalie des Alpes, Fadet des tourbières, etc.

Mais le Haut-Jura est aussi une montagne habitée, riche d’une histoire et de savoir-faire très diversifiés, issus d’activités parfois anciennes (lunetterie, jouets, tournerie-tabletterie, micro mécanique, etc.), marquées par les valeurs communes de solidarité et d’ingéniosité. « L’usine à la montagne » est le reflet de cette économie de savoir-faire entre industrie et artisanat. L’agriculture, notamment par la production de lait et de fromages d’appellation d’origine renommés (Comté, Morbier, Bleu de Gex Haut-Jura et Mont d’Or) ainsi que la sylviculture occupent également une place importante. Il en est de même pour le tourisme et les activités de pleine nature qui y sont associées, en été comme en hiver avec les activités nordiques notamment. L’itinéraire des Grandes Traverses en Jura (GTJ) permet par exemple de découvrir les paysages de la montagne jurassienne en toutes saisons, selon sept types de randonnées : ski de fond et de randonnée nordique, raquettes, vélo et VTT, à pieds ou à cheval. De nombreux sites naturels bénéficient également d’aménagements propices à la découverte.

Frontalier de la Suisse, le Parc naturel régional du Haut-Jura épouse la géographie de moyenne de montagne du massif du Jura et constitue un trait d’union vivant entre les deux régions administratives de Bourgogne-Franche-Comté et d’Auvergne-Rhône-Alpes (départements du Doubs, du Jura et de l’Ain). D’une superficie de 178 000 hectares, il rassemble 109 communes et 101 habitants. Il est entouré de 7 villes-portes : Pontarlier, Champagnole, Divonne-les-Bains, Gex, Ferney-Voltaire, Haut-Bugey Agglomération et Valserhône. 

Adresse

Parc naturel régional du Haut-Jura
Maison du Parc du Haut-Jura
39310
Lajoux
Repères

Créé le : 21/04/1986
Nombre de communes : 118
Superficie : 178 000 hectares
Nombre d'habitants : 82 000

Périmètre