L’État Guinéen s’appuie sur l’ONG RENASCEDD et le réseau des Parcs naturels régionaux pour expérimenter un nouveau type d’aire protégée

Du 4 au 8 octobre, la Fédération des Parcs et le Parc du Massif des Bauges ont accueilli une délégation guinéenne composée de 2 représentants de l’ONG RENASCEDD et du Conservateur de la Forêt classée de Kounounkan, pour une immersion avec visites de sites, rencontres et échanges avec de nombreux acteurs du territoire et l’équipe du Parc. L’équipe guinéenne s’est approprié tous ces éléments de terrain pour poursuivre l’alimentation de sa démarche d’adaptation du concept de « Parc naturel régional » sur leur territoire pilote, débuté en 2019. Elle a également soumis ses idées à l'avis des élus et des techniciens pour les murir.

Cet accueil, attendu de longue date et reporté à plusieurs reprises pour des questions sanitaires, s’inscrit dans la continuité des échanges à distance qui ont maillés le début de cette coopération franco-guinéenne depuis plusieurs années entre le coordinateur de l’ONG RENASCEDD et la Fédération des Parcs. L’accueil de la délégation guinéenne en réciproque de la mission réalisée par un groupe de représentants de la Fédération et de Parcs naturels régionaux fin 2019, vient compléter l’échange exploratoire indispensable à une connaissance mutuelle, tant sur le plan humain que sur la réalité de terrain et l’observation du fonctionnement des territoires engagés en coopération.

Les journées partagées entre l’équipe guinéenne, l’équipe et les acteurs du Parc, la Fédération et l’accompagnement externe par Gonzague Devaux porteur d’une longue expérience de collaboration avec les Parcs et les projets de Parcs, ont été riches en découvertes mutuelles et en pistes de travail. Réserves naturelles de France a également animé un échange complémentaire autour de cet outil spécifique lors de l’accueil dans les locaux de la Fédération. Cet accueil est d’autant plus important et constructif, qu’il vient renforcer deux aspects existants :

  • alimenter la démarche lancée sur un territoire pilote autour de la Forêt classée de Kounounkan : diagnostic, concertation et sensibilisation, actions de préfiguration, réflexion sur l’adaptation du concept de Parc naturel régional français, identification d’un périmètre et d’un nom…
  • donner corps à la théorie et rendre concret les deux journées de webformation réalisée fin 2020, sur les fondamentaux des Parcs et la méthodologie de création d’un Parc en concertation et écriture d’un projet de territoire à long terme, contrat engageant toutes les parties prenantes d’un territoire, ainsi qu’un premier échange sur l’outil des réserves avec la directrice de Réserves naturelles de France (RNF).

L’intérêt fort et le soutien technique et financier de l’Ambassade de France à Conakry a rendu possible ces échanges exploratoires et vient enrichir la démarche de coopération et d’expérimentation par l’accompagnement de l’ONG RENASCEDD, aux côtés d’autres ONG, pour faciliter leur montée en compétences, renforcer leurs capacités et soutenir la mise en œuvre d’actions pilotes (maraîchage, reforestation, miellerie, sensibilisation à l’environnement, formations à de nouveaux métiers pour développer et diversifier les activités économiques sources de revenus pour les communautés locales).

Vue du Parc…

La visite d'une délégation étrangère dans un Parc présente toujours de multiples intérêts. C'est un élément de fierté qui fédère localement et en interne permettant, au travers des expériences partagées avec la délégation, de remettre en avant les valeurs portées par les Parcs, les approches transversales qu'ils peuvent avoir de la préservation, de l'aménagement et du développement locale. C'est aussi et surtout un moment qui permet en réinterroger les fondements du classement, les limites de l'action d'un Parc et d'envisager, sous le regard et dans l'échange avec la délégation, des façons de les repousser.

Le programme de visite a donc été construit autour de temps d'échanges en salle pour comprendre comment se déclinent de manière opérationnelle et concrète les concepts vus en formation :

  • accueil, présentation du territoire et de la Charte en cours de révision ;
  • rencontre avec le président du Parc autour des questions de gouvernance de la structure et de collaboration avec les autres institutions et acteurs du territoire ;
  • synthèse finale sur les éléments transférables ou non dans le contexte guinéen.

Entre ces temps se sont intercalés des visites de sites à la rencontre des acteurs locaux, la participation à des activités, faisant échos aux enjeux identifiés par la délégation :

  • questions autour de la gestion de la fréquentation des espaces naturels à haute valeur patrimoniale et de leur valorisation écotouristique ;
  • questions autour de la valorisation des productions locales : filière laitière, apicole, plantes aromatiques et médicinales et place des circuits courts ;
  • questions autours de l'action pédagogique à destination des enfants.

L'envie mutuelle de poursuivre la collaboration sur un temps plus long, virtuellement au moins, s'est exprimée de manière manifeste à l'issue de cette visite.

 

Crédit photo : PNR Massif des Bauges

Vue PNR Massif des Bauges
Accueil de la délégation guinéenne - PNR Massif des Bauges
Accueil de la délégation guinéenne - PNR Massif des Bauge
Contact

Eric BRUA, Directeur de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France 

Jean-François LOPEZ, Directeur adjoint du Parc naturel régional du Massif des Bauges - jf.lopez@parcdesbauges.com