Une ancienne citerne à eau devient un gîte à Chiroptères

L’ancienne citerne à eau de la commune de Sainte-Ouenne, située dans les Deux-Sèvres, a été intégrée au réseau Natura 2000 en 2014 pour la préservation d’une colonie de chauves-souris présente en périodes d’hibernation et de mise-bas.

Un gîte atypique pour les chauves-souris

Il s’agit de la 2ème colonie de Grand rhinolophe et Murin à Oreilles échancrées la plus importante du département pour la parturition avec en moyenne 650 individus en période estivale.

La citerne est constituée d’une cuve en béton circulaire entourée d’un mur en moellon : les chauves-souris se trouvent dans l’espace présent entre la cuve et le mur.

En 2014, plus d’un siècle après sa construction, d’importantes infiltrations d’eau de pluie ont commencé à fragiliser les murs.

Ceux-ci ce se sont progressivement écroulés et le risque de perdre tout l’intérêt du bâtiment pour les chauves-souris est devenu inquiétant. 

Une restauration de grande envergure

De nombreux échanges ont été programmés entre la commune de Sainte-Ouenne, propriétaire de la citerne, le Conservatoire d'espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine qui en détient la gestion pour 99 ans par bail emphytéotique, lesservices de l'État, Deux-Sèvres Nature Environnement, association en charge du suivi des chauves-souris et, l’architecte des bâtiments de France.

Il a ainsi été décidé de restaurer la citerne pour maintenir ce gîte d’importance majeure pour la préservation des chauves-souris dans le département des Deux-Sèvres.

Les travaux de restauration ont commencé en 2018 et ont été financés via un contrat Natura 2000 d’un montant de 273 000 euros porté par le Conservatoire d’espaces naturels.

Les travaux ont consisté à renforcer la structure de la citerne, à refaire le mur en moellon et à installer une toiture pour assurer l’étanchéité du bâtiment tout en offrant un gîte supplémentaire aux chauves-souris.

Le premier Grand rhinolophe a été vu dans la citerne le 8 avril 2019, soit 10 jours après la fin des travaux !

Si aujourd’hui la citerne n’a pas encore retrouvé les effectifs des années les plus fastes, les comptages sont très encourageants et le nombre de chauves-souris accueillies augmente chaque année.

Type de document
Expérience
Auteur(s)
Mission inter-réseaux Natura 2000 et territoires
Éditeur du document
FPNRF
Année du document
Nombre de pages
2
Numéro de parution
11