Aller au contenu principal

Jean-François GELY - Photographie nocturne

Coup de coeur

Pour Jean-François, la photographie ce n’est pas seulement capturer des images, c’est également s’imprégner des éléments et pouvoir échanger et apprendre de ce qui nous entoure. 

Installé depuis 2020 dans le Queyras, Jean-François est originaire de la région parisienne. Passionné d’astronomie et de photo depuis sa jeunesse, il s'est très rapidement spécialisé dans les photos de nuit. Pour lui, la photo est une question philosophique qu’il aime transmettre aux autres. Il se définit comme étant un acteur du « slow tourisme » et veut amener les participants à prendre le temps de regarder les étoiles et d’échanger sur les différents éléments du territoire.

C’est donc tout naturellement qu’il a décidé de proposer des stages photos. A destination des touristes mais également des locaux, les objectifs de sa sortie « Photographier les étoiles queyrassines avec votre appareil photo » sont :

  • La découverte du ciel étoilé (constellations, étoiles, planètes, etc.) ;
  • La sensibilisation à la conservation du ciel nocturne (conséquences sur les pollinisateurs, oiseaux migrateurs, etc.) ;
  • L'observation du paysage ;
  • La sensibilisation aux actions responsables ;
  • La recherche artistique avec utilisation d'éléments de terrain ;
  • L'autonomie dans la pratique de photographies de nuit ;
  • La connaissance des réglages de base (temps de pose, sensibilité ISO, ouverture).

Cette séance photo est adapté à tous les niveaux des participants. Accessible à partir de 16 ans, elle peut accueillir jusqu'à 6 personnes.

Caractéristiques

Prestation proposée à l'année. 

Nous parlons
Anglais
Français

Contact

Jean-François GELY

Adresse

Rue goumier marocains
05460
Abriès-Ristolas
contact@jeffgraphy.com
Parc

Le territoire du Queyras est une zone de montagne située dans les Alpes du Sud, le long de la frontière italienne, au nord-est de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle est enchassée dans l’Italie qui l’entoure de trois côtés et avec lequel elle ne communique que par la route d’altitude du col Agnel (2 744 mètres) et des chemins muletiers franchissant en été essentiellement, des cols élevés.

Nous écrire
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.